À propos de la Sécu

Publication : octobre 1996
Mise en ligne : 11 août 2008

 Logique gouvernementale :

Le "trou" de la sécurité sociale est aussi béant qu’avant la "réforme Juppé".

La raison donnée par le gouvernement est que ses prévisions sur la croissance de la masse salariale (5% !) étaient erronées.

Conclusion du même gouvernement : la sécurité sociale étant une charge trop lourde pour l’état, il va falloir accepter qu’elle soit privatisée. Les médias vous y préparent.

Et si tout ce cirque n’avait pas eu d’autre but que d’en arriver là ?

 Prix des traitements :

La Mutualité française s’apprêtait à diffuser aux généralistes un Guide des médicaments comparables. Il s’agissait pour elle de leur signaler que les prix de deux mêmes "molécules" (par exemple Lipanthyl et Fénofibrate) différaient jusqu’à 50%, selon les laboratoires fabricants. Son but était évidemment de réduire le montant de ses remboursements (20 milliards par an pour les médicaments).

Procès en référé du laboratoire qui diffuse Lipanthyl… Et la Mutualité a été condamnée, sous prétexte « que la comparaison des prix de produits était un appel implicite au boycottage du Lipanthyl » !

Et le prix des examens, saura-t-on un jour comment il est calculé ?