Brève bibliographie concernant le SPD

Publication : janvier 2014
Mise en ligne : 1er mai 2014

Outre ses théoriciens célèbres, Marx et Engels, le parti socialiste allemand a eu trois grands organisateurs : Lassalle, Liebknecht et Bebel.

 

• Ferdinand Lassalle (1825-1864) fut d’abord un allié de Marx et Engels puis leur rival. Il est à l’origine de la création, le 23 mai 1863, à Leipzig, de l’Association Générale des travailleurs allemands (ADAV) dont le but immédiat devait être d’obtenir l’instauration du suffrage universel direct au scrutin secret afin d’acquérir la puissance légale nécessaire à la réalisation de son programme socialiste. Il en fut le premier président.

Les 600 membres présents à Leipzig devinrent rapidement plusieurs milliers dans toute l’Allemagne. À la suite de ses attaques violentes contre la bourgeoisie libérale, il fut inculpé dans plusieurs procès. Épuisé par son intense activité d’agitateur dans tout le pays, il partit se reposer en Suisse où il mourut des suites d’une blessure reçue dans un duel au pistolet avec le fiancé d’une belle qu’il avait rencontrée auparavant. (Marxist internet Archive - section française : www.marxists.org)

• Wilhelm Liebknecht (1826-1900), socialiste marxiste allemand, fut un des fondateurs et des dirigeants du parti social-démocrate. Il séjourna à Paris lors de la révolution de 1848. Il participa ensuite à diverses tentatives d’insurrection en Allemagne, ce qui lui vaudra d’être emprisonné pendant huit mois. En 1849, il s’installe à Londres et milite avec Marx et Engels au sein de la Ligue des Communistes. Amnistié, il revient en Allemagne en 1862 mais est expulsé de Prusse en 1865 à la demande de Bismarck.

Il s’établit alors à Leipzig où il rejoint brièvement l’Association Générale des travailleurs Allemands de Lassalle. Il y rencontre August Bebel, auquel il sera désormais associé. Élu député en 1867, Liebknecht s’oppose rapidement aux thèses lassaléennes et fonde avec Bebel en 1869, à Eisenach, le Parti Ouvrier Social-Démocrate, section de la Ière Internationale.

Ses positions internationalistes durant la guerre franco-allemande de 1871 aboutissent à sa condamnation à deux ans d’emprisonnement en 1872. (Wikipedia)

• August Bebel (1840-1913). Ouvrier, il fonde en 1866 le Sächsische Volkspartei (parti populaire saxon). Il est élu député au Reichstag en 1867. Converti au marxisme par Liebknecht, il fonde avec lui le Sozialdemokratische Arbeiterpartei (SDAP = Parti Ouvrier Social-Démocrate), soutenu par Marx et Engels. À partir de 1869, il a été fréquemment emprisonné pour ses activités, passant au total 5 années en prison, dont il “profitera” pour étudier intensivement l’histoire, notamment celle des États islamiques*.

Comme Liebknecht, opposant acharné à Bismarck, il sera notamment poursuivi pour les positions internationalistes qu’il a prises pendant la guerre franco-allemande de 1871, pour laquelle il refusa de voter les crédits.

En 1875, le SDAP fusionne avec les lassaléens de l’ADAV pour constituer le SAPD (Parti Socialiste Ouvrier d’Allemagne) et Bebel en sera l’un des principaux dirigeants, puis un de ses présidents, renommé SPD en1890. (http://commons.wikimedia.org)

Entre autres ouvrages, il publia en 1883 La Femme et le socialisme, dans lequel il prône l’égalité des sexes, condition incontournable de la libération de l’humanité. Et en 1884 Die Mohammedanisch-arabische Kulturperiode, un plaidoyer pour le dialogue des cultures.


Navigation