Droits de l’homme, ou la révolution trahie

par  PINOCHE
Publication : juillet 1989
Mise en ligne : 12 mai 2009

1789 : la France d’alors était une société duale : les seigneurs qui ne se refusaient rien, le peuple qui devait se contenter des miettes.

1989 : 200 ans plus tard : les seigneurs de la finance, de l’industrie, de la politique dansent "la Valse des Milliards", le peuple danse devant le buffet.

Pendant que les infirmières, suivant les cas, voyaient leurs salaires augmenter après les dernières grèves de 0 à 4 ou 12%, en 1986’ et 1987, les 1000 plus grosses entreprises françaises voyaient leurs bénéfices augmenter de 200% et la Banque prenait 56%(1).
Si c’était pour en arriver là , "Ce n’était pas la peine (bis) assurément de changer de gouvernement". La Révolution de 1789 avait inventé les Droits de l’Homme et imposé la Démocratie... Si nous voulons vivre dans une démocratie qui respecte les Droits de l’Homme, il faut refaire la Révolution.

La Patrie en danger

Sur le parvis du Trocadéro est gravée cette phrase magnifique de feu le Père Wrésinski : «  Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l’homme sont violés ».
Comment nos dirigeants osent-ils encore parler du respect des Droits de l’Homme en France et aller s’en vanter dans le monde entier, quand dans notre beau et riche pays qui pourrait nourrir 70 millions d’individus, 5 millions de Français vivent d’aumônes ? Pour beaucoup de personnes, les Droits de l’Homme, c’est la lutte contre les emprisonnements et les tortures. Mais la faim, n’est-elle pas une torture puisqu’on en meurt ? La Patrie est en danger.

On se souvient de ces hommes-squelettes que l’on a libérés des camps de concentration, ce qui nous a valu de la part de Le Pen ce mot repris par tous les média "Un détail". Il y a aujourd’hui, dans le monde, des camps de concentration où 40 millions d’individus dont 15 millions d’enfants meurent de faim chaque année, soit 50 fois plus qu’Hitler (2) n’en a assassinés dans le même laps de temps et tout cela simplement pour que quelques multinationales et quelques centaines d’individus puissent gagner des fortunes en "magouillant" sur la rareté des récoltes mondiales, en en détruisant une partie et en les baptisant pompeusement "excédents agricoles mondiaux". Excédents, quand 40 millions de gens meurent de faim ?

Droits de l’homme à sens unique avec toujours l’interdiction de toucher aux prébendes des seigneurs, même si ces prébendes assassinent plus de gens qu’aucune guerre connue dans toute l’histoire de notre planète.

Où se termine la civilisation ? Où commence la barbarie ?

La télévision pour le bi-centenaire fait cette pub : Liberté - Egalité - Fraternité : trois mots d’amour. Que peuvent en penser les 14% de Français qui vivent dans la misère ?

(1) Georges Marchais (dans "L’heure de vérité")  : Les 1000 plus grosses entreprises françaises ont fait 26 milliards de francs de bénéfices en 86 et 77 milliards en 87.
(2) Hitler a assassiné 8 millions de Juifs ou d’opposants en 10 années (19351945) soit 800.000 par an.