Enfin !

par  M.-L. DUBOIN
Publication : mai 1986
Mise en ligne : 23 juin 2009

Nous avons reçu le n°2 du journal CASH publié par l’association des chômeurs et des précaires. Quel espoir, quel enthousiasme à cette lecture ! Enfin des gens qui ont compris qu’il faut « remettre en cause les fondements mêmes du système de production et de répartition des richesses » et qui pensent que, pour cela, « une seule vie est possible, l’organisation lente, consciente et en profondeur d’un futur qui exclura cette folie historique qui voit cohabiter la richesse la plus grande que notre monde ait jamais connue avec des misères dignes du Moyen-Âge ».
Non seulement ils dénoncent « la misère dans l’abondance » mais ils expliquent pourquoi : « on produit plus grâce aux nouvelles machines mais on paie globalement moins de salaires », et ajoutent-ils, pourquoi ne pas laisser les machines faire le travail si elles le font pour tout le monde ? »
Et ce qu’il y a de plus formidable dans cette rencontre avec nos propres thèses, c’est que les rédacteurs de CASH veulent «  arriver à une revendication unificatrice qui n’oppose pas les chômeurs au reste de la classe ouvrière... qui tienne compte de la situation réelle (à savoir que le chômage va durer) et ne voit plus la revendication passéiste, irréaliste et de bas compromis qui consisterait à réclamer le retour à la chaîne qu’heureusement le progrès tend à faire disparaître ».
Les chômeurs et les précaires sont évidemment les mieux placés pour comprendre la situation. Il n’est donc pas étonnant qu’enfin « ils y viennent ». Mais avouons qu’il y a tout de même un sacré bout de temps qu’on attendait ça !