Il n’y a pas qu’un Sida

par  A. CHANTRAINE
Publication : mars 1986
Mise en ligne : 22 juin 2009

Le virus du Sida tue les cellules de surveillance que sont les lymphocytes, défenseurs de nos cellules. Ainsi il crée un désordre immunologique. C’est pareil avec le virus du Sida économique. En effet, le système économique-financier basé uniquement sur l’argent-profit s’emploie à tuer nos cellules de surveillance par des harcèlements quotidiens tels que les bruits, les informations et les publicités mensongères, les produits chimiques, les ondes, les stress de tous genres, etc... etc...
Ce Sida là est le fossoyeur de notre économie.
Et pourtant le vaccin existe...