Ils en sont là et nous en sommes las

Publication : janvier 1982
Mise en ligne : 22 décembre 2008

Lecteurs participez à cette nouvelle rubrique.
Vous avez sûrement constaté l’existence de telle ou telle astuce, plus ou moins apparente, plus ou moins fine, soit publique soit au sein de votre corporation, ayant toujours pour résultat de gagner de l’argent aux dépens du consommateur.
Ces pratiques sordides sont destinées à perpétuer le système économique actuel. Le simple fait que ce système financier les tolère ou les rend possibles ou inévitables, démontre sa nocivité et son état de décomposition avancée.
Ecrivez-nous pour faire part de vos découvertes dans le domaine de la malhonnêteté commerciale. Cela aura le double résultat de mettre pratiquement en garde nos lecteurs et contribuera à dénoncer l’absurde du système capitaliste qui nous accable.
Commençons avec les exemples ci-après :

• OLIVETTI met sur le marché mondial, depuis 3 ans, une machine à écrire, le ET 221 qui justifie. Les imprimeurs savent qu’il s’agit du texte aligné en fin de ligne, aussi bien qu’en début. Prix en France 15 000 F. Utilisation sans apprentissage. Cela signifie le remplacement des linotypistes (des années de formation) par des jeunes fille (q.q. heures de formation) plus Ia fermeture des ateliers de composition, enfin la disparition de fabricants de linotypes et des modernes photocomposeuses... Mais, un accord occulte est intervenu qui contraint OLIVETTI à ne pas doter l’ET 221 de « marguerites « (c à d. de disques de caractères) reproduisant les caractères d’imprimerie, mais uniquement de ceux des machines à écrire classiques. Ce qui confère à un livre ou un journal composé par l’ET 221 l’aspect d’une frappe à la machine à écrire et non pas imprimé. En compensation, OLIVETTI ne verra pas surgir d’appareil concurrent.

• Certains stylos sont à cartouche- recharge d’encre. Leur achat constitue une rente pour le fabricant, d’autant que chaque marque possède son modèle propre qui ne convient pas aux autres stylos. (Exemple Waterman).

• Même procédé avec les aspirateurs. Chaque marque produit des sacs à poussière à jeter sitot plein. Ces sacs sont à prix, élevés (38 F les 5). (Exemples : Miehle, AEG). lis sont inutiles, car l’on peut très bien fabriquer des aspirateurs avec réservoir qu’il suffit de vider. Certaines marques les réalisent.