Ils y viennent !

Publication : avril 1982
Mise en ligne : 13 janvier 2009

Un lecteur de Bruxelles nous transmet un article signé Jean Candide du journal « Vlan », intitulé : POUR DES CHOMEURS HEUREUX !
L’auteur estime qu’il y a bien trop longtemps qu’on lui rebat les oreilles en parlant de crise... S’agitil bien d’une crise ?

« A présent, il s’agit de beaucoup plus que d’un simple dérèglement des marchés industriels et financiers. Il s’agit de la transformation inouïe et irréversible du système mondial de production, lequel s’appuie de plus en plus sur la robotique, l’informatique, la cybernétique, la télématique - et de moins en moins sur le travail humain. »

L’auteur signale un livre fort intéressant, un « maître-livre  » d’un ingénieur américain James Albus, spécialiste des robots. Malheureusement il ne nous en donne pas la référence (peut-être un de nos lecteurs nous l’enverra-t-il ?).
Cet ingénieur américain s’élève contre cette notion de « salaire » qui nous asservit tous. Pourquoi revendiquer sa stabilité, par exemple, alors que l’on peut demander des robots, toujours plus de robots qui feraient tout le travail sans salaire, sans sécurié sociale, tandis que chacun toucherait sa part des bénéfices de cette production ?
D’autant plus que dans de nombreux secteurs c’est le travail humain qui est cause principale des freinages et défauts de la production  !