L’arme de la peur…

par  M. PIRIOU
Publication : janvier 2005
Mise en ligne : 4 novembre 2006

À propos de l’article de M-L Duboin paru dans GR 1048 (nov. 2004) :

Comment ne pas souscrire à votre article dont on apprécie les idées fortes sous la forme de raccourcis évoquant les différentes facettes des évènements qui agitent notre monde. Mais comme vous le soulignez, l’important c’est ce que nous ne voyons plus parce que nous ne voulons pas le voir et pour beaucoup parce que nous ne pouvons plus le voir. C’est la face cachée, c’est-à-dire les ressorts psychologiques qui font mouvoir les foules et qui gèrent une grande partie de notre vie individuelle. Ces ressorts oblitèrent notre libre arbitre dans le sens d’un conditionnement du “socialement correct” vis-à-vis des institutions, qu’elles soient politiques ou bien économiques.

L’arme de la peur est inscrite au cœur de notre enfance comme un comportement pré-établi correspondant à une somme de culpabilités éducatives que la société oblige à intégrer sous la forme de schémas mentaux à l’inconscient collectif. Si ces schémas sont nécessaires pour canaliser nos pulsions, ils sont également une arme psychologique pour qui sait les manipuler. L’individu est alors placé dans un contexte qui entraîne la naissance d’un nouveau sentiment, un peu comme un sentiment d’infériorité : le sentiment défaitiste.