La guerre dans un monde fragile

(Warfare in a Fragile World) (1)
Publication : décembre 1980
Mise en ligne : 8 octobre 2008

Cette nouvelle étude du SIPRI examine dans quelle mesure les guerres et autres activités militaires contribuent à la dégradation de l’environnement. Ce livre ajoute aux arguments humanitaires des arguments écologiques pour conclure à la nécessité de renoncer aux armes de destruction massive et à l’utilisation des guerres pour régler les disputes entre nations.
La guerre dans un monde fragile est la troisième d’une série d’études publiées récemment par le SIPRI sur l’impact des guerres sur l’environnement. Les deux autres titres, Les conséquences écologiques de la seconde guerre d’Indochine (1976) et Les armes de destruction massive et l’environnement (1977) sont également disponibles en anglais aux adresses ci-dessus.
Le SIPRI est un organisme indépendant qui se consacre à l’étude des problèmes de paix et de guerre, en particulier les problèmes de désarmement et de règlements internationaux concernant les armements. L’Institut est financé par le Parlement suédois. Le personnel, les directeurs et le conseil scientifique appartiennent à diverses nationalités. Les publications de SIPRI sont utilisées de par le monde par de nombreuses organisations comme les Nations Unies et dans les négociations internationales ou nationales concernant les questions d’armement. Elles sont désormais considérées comme une source d’information incontestée.

(1) La guerre dans un monde fragile est publié (en anglais) par Taylor & Francis Ltd., Londres.
SIPRI Information Department, Sveavägen 166, S-113 46 Stockholm (Suède).