Le collectif Alterenvie(s)

par  M.-L. DUBOIN
Publication : mai 2012
Mise en ligne : 30 juin 2012

Une association ayant « pour ambition de faire se rencontrer, se confronter, coopérer des personnes d’organisations différentes à l’occasion de projets et réalisations communes et concrètes » s’est créée à Tonnay-Charente. « Par la diversité de ses composants, Alterenvie(s) s’intéresse à l’écologie, la citoyenneté, le social, l’économie, la politique, l’éducation, la solidarité, la culture, l’humanisme, l’autogestion, la paix, le désarmement, etc. » Il en faudrait donc beaucoup de semblables !

Alterenvie(s) m’avait invitée à venir exposer « Une alternative économique », le 6 avril dernier. On aurait pu craindre que la date (juste avant le week end de Pâques) soit dissuasive…

Eh bien, pas du tout. Le public est venu et j’ai été très heureuse de constater que beaucoup de jeunes se sont dérangés et ont manifesté leur intérêt, tout au long de la soirée : ils avaient même apporté de quoi se restaurer pour pouvoir prolonger encore la discussion ! Mieux encore : je viens de recevoir de l’un d’eux ce petit mot encourageant : « Suite à ta venue à Tonnay, on n’arrête pas de refaire le monde, du coup, j’ai pensé à abonner un copain économiste »… !

Et… L’objectivité du journal “Sud-Ouest”

Ayant fort bien fait les choses, les organisateurs de cette réunion avaient pris soin d’en diffuser l’annonce, en particulier en informant les journalistes de la région. Et dans son édition de la veille, Sud-Ouest, le principal journal, a bien annoncé ma venue et le sujet de ma conférence, en précisant, dans un court article, les objectifs de l’association.

Mais le journaliste responsable de la rubrique avait pris soin de prévenir les organisateurs : vu le sujet, “une alternative économique“, pas question qu’un journaliste vienne assister à la conférence pour en publier un compte rendu. Pourquoi ? — Parce qu’on est en période de campagne électorale ! Bravo pour l’objectivité de ce journal !