Le rêve

par  C. ASPES
Publication : mai 1980
Mise en ligne : 30 septembre 2008

Mes amis j’ai fait un rêve,
Qui ne fait pas de rêve ?

J’ai vu le Progrès qui passait
Créant un, monde féérique
Tout métier dur disparaissait
Devant la loi scientifique,

Le Monde était régénéré
Par une nouvelle jeunesse
Qui produisait pour assurer
Le Bien-Etre de la vieillesse !

J’ai vu l’homme sans préjugés
De nos maux rechercher la cause.
J’ai vu mon compagnon longer
Des sentiers parsemés de roses !

J’ai vu là-bas au pays noir
Se fermer tous les puits de mines.
J’ai vu la tristesse du soir
S’enfuir derrière les collines !

J’ai vu fondre les lingots d’or,
J’ai vu l’existence facile,
J’ai vu majestueux décor,
Chacun faire un travail utile !

J’ai vu les Parlements sauter,
Disparaître cette Racaille.
J’ai vu le mot Humanité
Remplacer celui de Canaille !

Mais, face à votre absurdité,
Au petit jour quand je me lève
Je vois que la réalité
Est encore loin de mon rêve.

Sur ce rêve je suis resté.
J’y songe sans repos ni trêve,
Confiant dans ma ténacité
Pour un beau jour voir se réaliser mon Rêve.