Les élections américaines

par  M.-L. DUBOIN
Publication : novembre 2016
Mise en ligne : 28 janvier 2017

Les médias viennent d’annoncer l’élection de D. Trump à la Présidence des États-Unis comme une très grande surprise… ce qui confirme que nos journalistes d’information sont incompétents et qu’ils font passer leurs désirs pour des réalités.

Alors essayons de réfléchir sans eux. Si les discours outranciers, racistes, machistes et injurieux d’un milliardaire l’ont emporté, n’est-ce pas une nouvelle manifestation du ras-le-bol des discours trop entendus, préparés pour des professionnels de la politique, qui les récitent sans rien connaître des aspirations des électeurs  ? Les populations, souvent peu diplômées, et en plus précarisées par les délocalisations qui ont désindustrialisé le pays, ont sans doute été séduites par sa promesse de mettre fin aux traités commerciaux de libre échange. Mais cet homme d’affaires est habitué à être obéi au doigt et à l’œil, et il va découvrir la pression des multinationales et de leur lobbyistes… Fera-t-il volte-face  ? — Sitôt élu, il a fait avec chaleur l’éloge de l’adversaire qu’il avait tant insultée… Un président, ça trumpe énormément…

Que l’élu soit l’un ou l’autre des deux candidats, Plantu a tiré la morale de cette campagne et l’a montrée par un simple dessin dans Le Monde  : d’un côté, un isoloir états-unien posait la question : « qui va l’emporter  ? », de l’autre, une liasse de billets lui répondait : « moi ! ».