Les grands escrocs en affaires

par  H. MULLER
Publication : mai 1980
Mise en ligne : 30 septembre 2008

Les livres du Procureur Jean Cosson ont le vent en poupe. Son premier ouvrage LES INDUSTRIELS DE LA FRAUDE FISCALE nous avait mis l’eau à la bouche. Le second nous gave comme des oies, cassant carrément la barra que, nous montrant comment l’Etat se fraude lui-même à travers les agissements frauduleux de ses propres entreprises nationalisées et comment les banques se prêtent au jeu.
Bon an, mal an, c’est quelque soixante milliards que les fraudeurs escroquent au reste des contribuables, au nez et à la barbe du fisc. Fausses factures, taxis, transports - bidons, falsifications d’écritures, sociétés fictives, systèmes de filiales à l’étranger, sociétés civiles immobilières en cascades, hommes de paille ; toute la panoplie du parfait fraudeur est passée ne revue afin que nul n’en ignore. Il n’est guère que les Assemblées pour jouer les Ponce-Pilate à l’égard de ces grands électeurs si habiles à se constituer des caisses noires.
Peut-être les douaniers et agents du fisc n’ont-ils pas pris le temps de s’informer en lisant les livres de ce singulier et redoutable Procureur. Il n’y a pas de temps à perdre.
Tous les contribuables attendent de se voir soulagés de la part d’impôts qu’ils paient indûment à la place de tant de mauvais citoyens.