N° 1014 - octobre 2001



par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Aveuglements…

Marie-Louise Duboin avait écrit qu’un attentat aussi monstrueux que ceux qui viennent de se produire était nécessaire pour ouvrir les yeux sur les violences que génère notre monde.

Mais est-ce l’escalade ou la sage réflexion qui vont suivre ?

par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Les affranchis de l’an 2000

(…). Page 87 : Puis je posai enfin à Serge une question qui me préoccupait : — Mais, lui dis-je, cette économie distributive ne s’est pas faite du jour au lendemain ? — Bien sûr que non, me répondit-il. L’idée en avait été lancée depuis plusieurs dizaines d’années par un économiste, ou un sociologue, (...)

Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Voici, choisis au hasard de nos documents, trois témoignages de citoyens sans importance, le premier étant celui d’un Israëlien juif, le second celui d’un artiste-peintre New-Yorkais, le troisième est écrit par une française de province. Ils sont édifiants à plus d’un titre, mais montrent tous qu’il est impossible d’assimiler un peuple, quel qu’il soit, avec ses figures de proue médiatisées, même dans les pays qui se prétendent démocratiques :

Les tours jumelles

Les réactions d’un Israëlien juif, d’un artiste-peintre New-Yorkais, et d’une mère de famille Française prouvent que, même dans les démocraties, il ne faut pas confondre les peuples avec ceux qui agissent en leurs noms.

par  J.-P. MON
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon analyse l’actualité à travers sa lecture de la presse.

par  R. POQUET
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

À la croisée des chemins

Roland Poquet montre comment il est possible de réagir pour sortir du monde de la rivalité et entrer dans celui de la solidarité.

par  L. de SOMER
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Pour Roger Sue, l’avenir est au développement de ce qu’il appelle le secteur quaternaire, celui dans lequel la logique associative se substitue à la logique compétitive de la société de marché. Lucien de Somer nous présente son dernier ouvrage :

Renouer le lien social

Lucien de Somer analyse le dernier livre de Roger Sue.

par  C. ECKERT
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Dans ce troisième article suscité par l’étude de Lenglet et Topuz, Caroline Eckert aborde le problème de l’amiante : il faut prendre conscience de la pression qui fut exercée afin que les dégâts causés aux travailleurs par sa manipulation ne soient pas reconnus.

III. L’amiante contre les travailleurs

Caroline Eckert, utilisant l’étude de Lenglet et Topuz, montre quelle pression fut exercée pour que les dégâts causés aux travailleurs par l’amiante ne soient pas reconnus.

par  P. VINCENT
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Paul Vincent met le doigt sur ce qui peut apparaître ambigu dans notre position : vouloir tout changer mais ne rater aucune occasion d’améliorer ce qui existe. Nous affirmons en effet que des réformes (par exemple la taxe Tobin) ne sont pas la solution parce qu’elles ne suppriment pas les vices du système capitaliste (exaltation des égoïsmes, prime au mépris envers les autres), que ni lois ni sanctions ne peuvent réprimer et qui détruisent la société. Cela n’interdit pas participer aux mouvements qui sans avoir vu, au début, les racines du mal, peuvent amener les citoyens à les découvrir et s’y attaquer.

Tout changer… ou améliorer ce qui existe ?

Paul Vincent fait l’éloge de toute action qui, même si elle ne propose pas l’économie distributive, aide à aller dans la bonne direction.

par  P. DELILLE
Publication : octobre 2001
Mise en ligne : 3 mars 2007

Parmi les gens qui ne se satisfont pas de l’actuel système économique et cherchent à en inventer un qui favorise ce lien social dont parle Roger Sue (voir ci-dessus pages 7-9) on peut citer les Systèmes d’échanges locaux, les SEL.

Ils viennent de tenir une rencontre annuelle en Dordogne, à Plarac.

Le 24 août, les débats de leur atelier sur l’économie solidaire y ont surtout concerné un projet de loi qui leur avait été communiqué par le Secrétariat d’état à l’économie solidaire et qui doit être discuté à l’Assemblée nationale et au Sénat. Il n’est évidemment pas sûr que ce projet soit voté, mais Pascale Delille nous commente ici l’essentiel de ces débats en ce qui concerne en particulier l’article 21 du titre IV de ce projet, et que voici :

Définition des systèmes d’échanges locaux (SEL)

Pascale Delille donne son avis sur un projet de texte de loi définissant les SEL et qui va être présenté par le Secrétariat à l’économie solidaire.