N° 1038 - décembre 2003



par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 8 janvier 2006

Réformes... ou déformes ?

L’AGCS poursuit imperturbablement sa marche pernicieuse. Mais sournoisement : Quels médias à gros tirage parlent de l’Accord Général sur le Commerce des Services ? Quel ministre, quel élu politique, quel responsable y fait allusion ? Qui a déclaré publiquement, clairement qu’il voulait participer à (...)

par  J.-P. MON
Mise en ligne : 8 janvier 2006

La guerre euro/dollar

Dans la Grande Relève 1032 de mai, un article de M-L. Duboin intitulé “Le pot aux roses” analysait les conclusions auxquelles étaient parvenus de nombreux journaux asiatiques et anglo-saxons sur les motivations cachéesde la guerre d’Irak : la hâte dont avaient fait preuve les États-Unis pour se lancer (...)

par  P. VINCENT
Mise en ligne : 8 janvier 2006

Pour l’amiante, c’est trop tard !

Mardi 18 novembre, France 5 diffusait un reportage intitulé : « Amiante, le prix du silence », mais qu’on aurait aussi bien pu appeler : « Mort à crédit ». Ce film venait d’être tourné en Normandie, à Condé-sur-Noireau, sur le site des anciennes usines de tissage de la Société Ferodo, devenue aujourd’hui (...)

par  R. POQUET
Mise en ligne : 8 janvier 2006

Après avoir rappelé, dans les deux premières parties de sa trilogie, que Marx et Duboin ne déduisaient leurs réflexions que de l’observation des faits, Roland Poquet applique cette règle pour montrer à quelles conclusions conduit l’évolution des faits économiques depuis Duboin.

III. « À nouvel air, chanson nouvelle » ( Paul Lafargue )

Après avoir rappelé, dans les deux premières parties de sa trilogie, que Marx et Duboin ne déduisaient leurs réflexions que de l’observation des faits, Roland Poquet applique cette règle pour montrer à quelles conclusions conduit l’évolution des faits économiques depuis Duboin. Ainsi que nous l’avons (...)

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 8 janvier 2006

Un lecteur nous demande de revenir sur notre étude de la monnaie pour expliquer ce qu’est la dette publique et à qui l’État emprunte lorsqu’il a besoin d’argent. Même si nos plus anciens lecteurs sont depuis longtemps sensibilisés à cette question, nous avons sûrement eu tort de ne pas enfoncer le clou, nous contentant d’évoquer, dans notre résumé étalé au fil de nos numéros 1027 à 1035 (de décembre 2002 à août-septembre 2003), les éléments nécessaires pour comprendre ce point qui nous parait si important.

Nous tentons ci-dessous de rassembler les éléments qui répondent à la question posée.

La dette publique

Un lecteur nous demande de revenir sur notre étude de la monnaie pour expliquer ce qu’est la dette publique et à qui l’État emprunte lorsqu’il a besoin d’argent. Même si nos plus anciens lecteurs sont depuis longtemps sensibilisés à cette question, nous avons sûrement eu tort de ne pas enfoncer le clou, (...)