N° 1047 - octobre 2004



Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Au fil des jours

Quelques points de l’actualité estivale sont soulignés.

par  J.-P. MON
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Le travail, c’est la santé… ?

JEAN-PIERRE MON décrit la débradation des conditions de travail aux États-Unis.

par  R. MONEDI
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Le texte qui suit a été publié sous le titre “Comme le chômage et l’alcool, l’abus de travail aussi peut tuer”, sur le site internet du cercle PEP (Partage Équitable du Progrès) : www.cerclepep.com.

Aux esclavagistes modernes…

RAYMOND MONEDI s’insurge contre les patrons qui ne rêvent qu’augmenter la durée du travail.

par  P. VINCENT
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Dans la revue des Ingénieurs sans frontières, était posée récemment la question de la possibilité pour un ingénieur d’exercer pleinement ses droits et devoirs de citoyen, dans la mesure où sa liberté se trouvait limitée par l’obligation de loyauté envers son entreprise. Paul Vincent leur a répondu par un message dont voici l’essentiel :

Les ingénieurs sur le fil du rasoir

PAUL VINCENT témoigne sur la façon dont les ingénieurs peuvent se comporter en citoyens responsables, sachant qu’ils risquent ainsi leur emploi.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Une belle voie... mais qui reste à percer

MARIE-LOUISE DUBOIN a été enthousiasmée par les analyses de J. Attali dans “La voie humaine”, mais déçue de ses timides conclusions.

par  M. DEVOS
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

L’histoire populaire des États-Unis

MARC DEVOS a fait des découvertes dans cet ouvrage d’Howard Zinn.

par  G.-H. BRISSÉ
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Notre “grand témoin” du Cambodge aborde ici la situation actuelle de ce pays qu’il connait si bien. En l’évoquant, il offre un exemple, alors que la presse française en parle rarement, de l’ingérence de la diplomatie des États-Unis et de la pression qu’elle se permet d’exercer, par le biais de l’économie, sur la politique intérieure de ce pays dont il rappelait, dans notre précédent numéro, qu’il avait pourtant obtenu en novembre 1953, la reconnaissance de son indépendance…

NB. Ceci amène G-H Brissé à utiliser, pour parler des partis politiques, les sigles qui les désignent habituellement. Ils lui sont tout à fait familiers, mais pas à nous, alors nous les explicitons en marge.

Un bien étrange royaume

GÉRARD-HENRI BRISSÉ complète son témoignage sur l’état politique actuel du Cambodge.

par  C. STENGER, M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Critique et précisions

CRITIQUE Dans la promotion de l’Économie Distributive, vous affirmez que « si jusqu’à maintenant la compétition était naturelle, si elle était inculquée dès l’enfance, c’est parce que notre système économique a été conçu à une époque où les biens produits étaient rares, c’était donc la course pour être le (...)

par  J. DUBOIN
Publication : octobre 2004
Mise en ligne : 5 novembre 2006

Dans un de ses premiers ouvrages La grande révolution qui vient, Jacques Duboin mesurait l’importance du bouleversement économique dont le XXe siècle allait être le témoin. En voici un extrait. Il date de 1934.

La grande révolution

Une page de JACQUES DUBOIN écrite en 1934...