N° 1049 - décembre 2004



par  M.-L. DUBOIN
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

La vraie question

Le projet de traité, élaboré par des professionnels de la politique, n’exprime pas la volonté des peuples. Et ces derniers n‘ont pas intérêt à accepter que toute économie alternative au capitalisme soit interdite par la loi.

Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

Nous qui pensons que le laisser-faire du marché ne mène pas automatiquement à une société conviviale et lui préférons une gestion démocratique et solidaire, nous qui défendons les droits de l’Homme et de l’environnement et non ceux des capitaux, nous qui prônons la coopération à la place de la rivalité, nous ne pouvons pas appouver ce traité qui fonderait une Europe à l’opposé de ces aspirations.

L’Europe du libéralisme

Résumé des principes et lignes de force sur lesquels les gouvernements ont établi et signé le traité qu’il va nous être demandé d’approuver.
PS : Comment peut-on concilier des aspirations sociales avec cette politique néolibérale ?

par  J.-P. MON
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

C’est en 1983 que le PS a pris son tournant libéral, sans bien l’avouer, et la défaite de Jospin aux présidentelles de 2002 ne lui a pas suffi pour comprendre ce qu’exprime clairement un militant belge en quelques mots : « C’est quand les gens ne se sentent plus représentés par la gauche qu’ils votent à l’extrême droite ». Mais si le PS a perdu son âme, il n’est, hélas, pas le seul parti se disant socialiste à avoir succombé aux sirènes de l’ambition, jusqu’à vouloir prouver qu’il est capable de gérer un pays … selon les normes antisociales établies par la droite :

Non à la société de marchandises !

Marché et démocratie ne forment pas un couple durable. Et si on ne résiste pas, c’est le recul de la démocratie, partout en Europe, qui se poursuivra.

par  J. HAMON
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

Et les écologistes ? Comment peuvent-ils défendre pareil traité ? Alain Lipietz l’exposait dans un article du Monde qu’on peut résumer ainsi : ce traité est mauvais mais il faut l’approuver quand même ! Notre ami Jacques Hamon, Directeur de recherches (e.r) et ancien Sous Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, n’est pas de cet avis, il explique pourquoi et en s’y référant :

Pourquoi ce projet est inacceptable

Comment un écologiste pourrait-il approuver pareil traité, dont un spécialiste analyse les erreurs, les défauts et les dangers.

par  P. VINCENT
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

Dieu promu flic par Nicolas Sarkozy

L’utilisation abusive de la religion pourrait bien avoir le contraire de l’effet escompté.

par  G.-H. BRISSÉ
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

Descente aux enfers

Panorama sur quelques absurdités ambiantes

par  J. BONNET
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

L’aide publique au développement : un outil à réinventer

En parallèle avec le problème de la “dette” des pays en développement

par  P. VINCENT
Publication : décembre 2004
Mise en ligne : 4 novembre 2006

De curieuses pratiques commerciales

Un libre-service oublié