N° 1055 - juin 2005



Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Au fil des jours

Des précisions sur deux sujets d’actualité : le rôle de la Banque centrale et la baisse du nombre d’emplois dans l’industrie.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Construire l’avenir

MARIE-LOUISE DUBOIN prévient que si le traité constitutionnel est refusé par les Français, il ne faudra pas rendre ce refus responsable du recul de la croissance ou de l’emploi, par rapport aux promesses bâties sur la politique économique que ce traité voulait figer.

par  P. VINCENT
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Pauvres droits que les droits des pauvres !

PAUL VINCENT analyse le livre “L’empire de la honte” que vient de publier Jean Ziegler.

par  J.-P. MON
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Trous d’air

JEAN-PIERRE MON s’interroge sur le développement du marché aérien et le dumping social qui s’en suit.

par  C. GUINCHARD
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Les mémoires sociales des villes de Besançon et Mulhouse sont riches d’enseignements pour quiconque aspire à une société plus solidaire, comme Christian Guinchard a entrepris de nous le montrer en rappelant (voir GR 1054) les principes de base des fruitières de Franche Comté. Il poursuit ici en décrivant deux projets expérimentés dans ces villes et sur lesquels il a mené enquête :

Besançon et Mulhouse - II. deux villes d’expérience

CHRISTIAN GUINCHARD poursuit son étude des mémoires sociales de ces deux villes par son enquête sur deux projets qui y ont eu lieu.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

La finance… plus destructrice qu’un raz-de-marée

Analyse du livre “Les tsunamis de la dette”, de Millet et Toussaint, publié par le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde.

par  L. LOPEZLLERA, R. LAILLIER
Publication : juin 2005
Mise en ligne : 1er novembre 2006

Ce n’est pas seulement l’Union européenne dont l’organisation économique est à repenser totalement pour qu’elle ne soit plus placée au seul service des intérêts d’un tout petit nombre, au mépris de tous les autres et de l’environnement. Partout dans le monde, des voix s’élèvent pour le dire. Par exemple, à Mexico, les 13 et 14 décembre dernier, s‘est tenu le Forum International d’Economie Sociale et Solidaire, au cours duquel LUIS LOPEZLLERA, architecte et créateur de la Promotion du développement Populaire, a fait une remarquable intervention.

Renaud LAILLIER en a fait la traduction, dont voici de larges extraits :

Développement social et humain

Échos d’Amérique du Sud : le forum international d’Économie Sociale et Solidaire apporte sa contribution à l’élaboration si nécessaire d’une autre organisation économique et financière.