N° 1080 - octobre 2007



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Au fil des jours

Jean-Pierre mon observe ce qu’ont donné, en Allemagne et aux États-Unis, les réformes que Sarkozy entend appliquer en France.

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Quel sale été !

Marie-Louise Duboin déplore la brusque disparition de Jacques Robin, d’André Gorz et de son épouse Dorine. C’est une triple et lourde perte pour notre courant de pensée, alors que la gauche n’a rien à proposer à la foule des citoyens qui cherchent comment bâtir un monde meilleur.

par  G.-H. BRISSÉ
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Où nous mène le nouveau Président, en conduisant la France comme est conduite la voiture présidentielle, avec incohérence, à toute vitesse et au mépris des règles ? — en s’alignant sur les plus durs conservateurs qui constituent l’entourage de G.W.Bush, sans doute à la plus vaste offensive antisociale depuis 50 ans et peut-être à une nouvelle guerre, contre l’Iran cette fois.

Gérard-Henri Brissé pose ici la question : est-ce vraiment ce que les Français ont choisi ?

Une évolution dangereuse

Gérard-Henri Brissé observant l’incohérence, la précipitation sans réflexion, l’absence de véritable concertation et le ralliement du nouveau Président à la politique de G.W.Bush, s’attend à ce que ses électeurs soient fort déçus.

par  P. VINCENT
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Une France de propriétaires… et d’endettés à vie.

Les nouveaux lendemains qui chantent

Paul Vincent constate que la France de demain qui se prépare en détruisant toute solidarité, sera faite de rentiers fils de spéculateurs et de fils d’endettés qui n’auront plus rien.

par  S. BAGU
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Dans la GR 995, Serge Bagu nous avait présenté Barradur, disciple du “meilleur économiste de France” : il revisitait alors l’Abbaye de Sainte Économie (décrite par J.Duboin dans son livre Kou l’ahuri).

Or cet été, voilà que Barradur a perdu son maître ! Il s’adresse une dernière fois à lui dans une sorte d’oraison funèbre, que Serge a pu nous communiquer :

Cher papa Raymond

Serge Bagu nous a communiqué l’oraison funèbre à Raymond Barre, rédigée par un de ses disciples, père à l’Abbaye de Sainte Économie.

par  P. VINCENT
Mise en ligne : 31 octobre 2007

La justice à travers les âges

En 1120 l’évêque de Laon avait excommunié des chenilles pour avoir dévasté les cultures de ses paroissiens. En 1451 le tribunal de Lausanne condamna les sangsues qui infestaient le lac Léman. Dans un texte écrit en 1914, juste avant une guerre qui allait montrer le degré de civilisation auquel nous (...)

par  F. VASSEUR
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Il y a de nombreuses années, La Grande Relève suggérait aux travailleurs de remplacer leurs grèves sur le tas par des grèves de gratuité, mais elle dut cesser parce que la loi interdisait ce type de grève.

Un avocat au barreau de Paris soutient qu’une telle grève est maintenant possible, et voici ses arguments :

Une grêve peut être sympathique et efficace

Franz Vasseur signale un arrêté de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui rend désormais possible en Europe la grêve par gratuité, suivant certaines conditions à respecter.

par  C. ECKERT
Mise en ligne : 31 octobre 2007

Dans la profusion de discours et de déclarations médiatisées, qu’il est difficile de cerner la vérité ! Ce que Caroline Eckert a trouvé dans la littérature, en particulier sur le coût du démentèlement des centrales, l’a amenée à remettre en question le calcul du coût réel de l’énergie nucléaire :

Histoires de démantèlements

Caroline Eckert cherche à connaître le cout réel de l’électricité nucléaire.

par  D. GUILLET
Mise en ligne : 31 octobre 2007

L’exploitation des terres agricoles pour y faire pousser des plantes telles que maïs, blé ou canne à sucre afin de les transformer en éthanol est une aberration, à tous points de vue. L’Association Kokopelli [*] l’a bien compris, comme le prouve l’analyse qui suit, d’après Dominique Guillet. :

Mettez du sang dans votre moteur !

Dominique Guillet et l’association Kokopelli dénoncent, preuves à l’appui, les bobards qui dissimulent les méfaits de ce qu’on prétend être des “biocarburants”…