N° 1089 - juillet 2008



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 31 juillet 2008

Au fil des jours

Jean-Pierre mon dénonce l’absurdité de la politique agricole européenne et la duplicité du G8 face à la hausse du prix du pétrole. Mais il se réjouit que des données relatives aux durées hebdomadaires du travail en Europe… apportent de l’eau à notre moulin.

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 31 juillet 2008

Il faut arrêter ces crimes !

Marie-Louise Duboin rappelle comment s’est effectuée la “modernisation” de l’agriculture mondiale, au mépris des paysans et de la nature. Elle soutient les citoyens qui tentent de convaincre les puissants de ce monde de la nécessité d’une agriculture raisonnable.

par  D. VUILLON
Mise en ligne : 31 juillet 2008

En ces temps de crise alimentaire, qualitative et quantitative, D.Vuillon, l’initiateur des AMAP en France, témoigne de ce qu’il a pu observer de l’agriculture telle qu’elle est pratiquée au Japon.

Il y a là vraiment une leçon à tirer :

Savoir garder ses paysans

Daniel Vuillon témoigne de ce qu’il a observé lors d’un voyage : le Japon a su, jusqu’à maintenant, garder ses paysans, mais les jeunes y sont attirés par “la modernité” des villes…

par  Changer l’agriculture !, M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 31 juillet 2008

Voici la traduction en Français de la déclaration, transmise par Daniel Vuillon et issue du symposium auquel il a participé à Kobé. Cette déclaration sera remise aux Présidents des Pays du G8 qui se réunissent en juillet au Japon.

Daniel Vuillon commente son envoi en ces termes : « Bien sûr, ce texte pourrait être complété par bon nombre d’autres recommandations mais si les quatre qui sont décrites étaient prises en compte par les pays les plus riches, la planète se porterait déjà mieux ! »

Pour résoudre les problèmes de l’environnement

Traduction française de la “Déclaration de Kobé” adressée par le mouvement “changer l’agriculture” aux Présidents des pays du G8 qui s’inquiètent de l’évolution du climat global.

Mise en ligne : 31 juillet 2008

Voici justement un exemple des informations sur la façon dont les grands de ce monde comprennent et résolvent les problèmes essentiels concernant l’alimentation mondiale, dont celle des plus pauvres, que leur politique a pourtant rendue catastrophique :

Un échec retentissant

Informations sur le sommet extraordinaire de l’organisation de l’ONU pour l’alimentation, tenu à Rome pour réagir aux émeutes suscitées par la faim et assurer la sécurité alimentaire : malgré une volonté affichée, aucun accord n’a été conclu…

par  G.-H. BRISSÉ
Mise en ligne : 31 juillet 2008

Les illusionnistes

Gérard-Henri Brissé ne croit pas aux brillants discours des politiciens, surtout ceux qui prônent l’individualisme. Il voit monter le mécontentement des peuples.

par  G. de BASKERVILLE
Mise en ligne : 31 juillet 2008

L’argent étirable

Sur le « web », “Guillaume de Baskerville” s’est intéressé à la montée des prix aux États-Unis. Il s’est aperçu que si la monnaie électronique est facilement créée, l’immobilier, dont le prix lui est lié, reste une réalité tangible. Alors, comme dans le cas des subprimes, quand la première rend élastiques les prix dans le second, ouille, ça peut faire très mal… !

par  J.-L. GLORY
Mise en ligne : 31 juillet 2008

Abordons un sujet d’actualité, celui de l’immigration.

Pour commencer, donnons la parole à Jean-Louis Glory qui est professeur de philosophie et membre du comité de rédaction de la revue de l’AFASPA [1], Aujourd’hui l’Afrique.

Il pose ici le problème dans sa globalité actuelle et envisage ses perspectives dans le système capitaliste.

Dans un prochain article, il en envisagera des solutions à la fois conformes aux réalités économiques, historiques et sociales et aux droits humains.

I - Regarder la vérité en face et éviter la barbarie

Jean-Louis Glory, dans cette première partie, fait le tour du problème de l’immigration vers l’Europe, tel qu’il se présente dans le système actuel.

Mise en ligne : 31 juillet 2008

Nous avons reçu un appel au secours de la revue écologique Si !ence dont nous extrayons bien volontiers les lignes suivantes :

Si !ence !

Nous avons reçu un appel au secours de la revue écologique Si !ence dont nous extrayons bien volontiers les lignes suivantes : « Comme l’ensemble de la presse, Silence connaît actuellement des difficultés importantes qui compromettent son avenir. les abonnements connaissent depuis deux ans une (...)