N° 1108 - avril 2010



par  J.-P. MON
Mise en ligne : 28 avril 2010

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon fait un rapide tour d’horizon sur l’emploi, de plus en plus rare, le “patriotisme” (?) des financiers, les déboires de la concurrence et l’impuissance européenne.

par  M.-L. DUBOIN
Mise en ligne : 29 avril 2010

Pour une TTF… ou contre la PPP ?

Marie-Louise Duboin s’étonne qu’une association comme Attac persiste à faire rêver sur ce que des miettes prélevées des transactions financières permettraient de financer, au lieu d’expliquer pourquoi la paralysie des pouvoirs publics rendrait une TTF inopérante.

par  W. SOUDAN
Mise en ligne : 29 avril 2010

Donnons la parole à un lecteur qui fait le point sur le financement des retraites, question épineuse, qui revient d’actualité, et qu’en son temps, juin 1999, la GR 989 avait analysé à fond :

Les retraites et l’histoire

Willy Soudan explique comment il voit le financement des retraites.

par  G. EVRARD
Mise en ligne : 29 avril 2010

Eh bien oui, à ceux qui renient les 35 heures face à la crise, Stephen Bouquin, sociologue et historien, oppose une autre vision : « Avec la semaine de quatre jours, retrouver le temps de bien vivre ».

Bien sûr, pour ceux qui défendent le projet d’une économie de partage, ce n’est pas une idée nouvelle. Mais Guy Evrard veut souligner que c’est toujours une idée d’avenir, à condition de sortir du capitalisme :

Le temps de vivre, une idée urgente

Guy Evrard retrouve cette idée, toujours d’avenir, du progrès social comme vraie solution à la crise.

par  P. VINCENT
Mise en ligne : 29 avril 2010

Travail d’hier et travail d’aujourd’hui

Paul Vincent témoigne de son expérience en soulignant certains effets des licenciements massifs et du chômage.

par  M. BERGER
Mise en ligne : 29 avril 2010

L’urbanisme, voila un sujet qui n’a plus été abordé dans la Grande Relève depuis très longtemps. Merci donc à Michel Berger de nous rappeler ici l’importance de la ville dans la société actuelle [*] :

La ville, reflet du corps social

Michel Berger, rappelant l’importance de la ville dans la société, montre qu’avant de penser à toute réforme dans l’urbanisme, c’est tout le système économique et social qu’il faut revoir en profondeur.

par  F. CHATEL
Mise en ligne : 30 avril 2010

Un article récent (GR 1105) de Jacques Hamon faisait le tour des différentes menaces qui résultent de l’exploitation outrancière des ressources naturelles mondiales. Pour répondre à la question Comment produira t-on dans un siècle ? l’agriculture biologique n’y était que rapidement évoquée. François Chatel y revient pour montrer qu’en économie distributive, les citoyens, avertis, soutiendraient ce type de culture parce qu’il est une solution prometteuse et qui respecte l’environnement :

L’agriculture biologique peut-elle nourrir le monde ?

François Chatel, s’appuyant sur des études récentes sur l’agriculture biologique, conclut que dans une économie distributive, les citoyens étant mieux informés, c’est ce type d’agriculture qu’ils choisiraient.