N° 1119 - avril 2011



par  M.-L. DUBOIN
Publication : avril 2011
Mise en ligne : 3 mai 2011

Il urge d’inventer la démocratie

Marie-Louise Duboin constate, en commentant sa lecture de quelques ouvrages récents, que se répand de plus en plus la volonté de s’affranchir de la dictature de l’argent capitaliste.

par  J.-P. MON
Publication : avril 2011
Mise en ligne : 3 mai 2011

L’exemple de Madison

Jean-Pierre Mon s’aperçoit qu’aux États-Unis aussi, la lutte se développe : il s’intéresse aux grandes manifestations des travailleurs du Wisconsin défendant leurs droits menacés par la volonté du gouverneur de faire passer en force une “réforme budgétaire”.

par  É. LEYMARIE
Publication : avril 2011
Mise en ligne : 5 mai 2011

Avec du blé, … on fait de l’oseille !

Éloi Leymarie décrit les conséquences de la spéculation sur les marchés de denrées alimentaires, celui du blé en particulier.

Publication : avril 2011
Mise en ligne : 5 mai 2011

Nous avons savouré l’humour de la lettre suivante, trouvée par une lectrice sur la Toile. Mais est-ce que son destinataire sera capable de l’apprécier et d’en tirer quelque utile réflexion ?

Réplique à mon banquier

Mme X, 86 ans, répond, du tac au tac, à une lettre qu’elle a reçue de sa banque.

Publication : avril 2011
Mise en ligne : 5 mai 2011

Même si les grands journaux n’en parlent guère, la résistance s’organise aussi au cours des forums sociaux. Voici par exemple l’essentiel de l’appel lancé le 14 février dernier :

L’appel de Dakar

Essentiel du texte de l’appel lancé au forum social mondial de Dakar contre l’accaparement de milliers d’hectares de terres cultivables, qui ôte à la population ses moyens de survivre.

par  G. EVRARD
Publication : avril 2011
Mise en ligne : 8 mai 2011

La controverse trop médiatisée sur la réalité du changement climatique et ses causes principalement anthropiques, en franchissant l’enceinte de l’Académie des sciences, en France, a frôlé le ridicule. Pour Guy Evrard, outre qu’elle peut justifier l’inaction, son instrumentalisation évite surtout une autre controverse, bien plus politique, sur la responsabilité du libéralisme économique, son incapacité à remédier aux désordres qu’il génère et, pire encore, sa volonté d’ouvrir un nouveau domaine marchand. De façon plus générale, elle masque l’incurie du productivisme. Il s’agit bien d’esquiver un véritable débat sur notre système économique et social, qui jetterait les bases d’un autre avenir. C’est donc la démocratie qui est interrogée dans la deuxième partie de cet article, dont le début I a été publié dans GR 1118.

II. Changement climatique : De la controverse au débat démocratique

Pour Guy Evrard, la controverse sur la réalité du changement climatique occulte un véritable débat sur la responsabilité du libéralisme économique et du modèle productiviste.