N° 1126 - décembre 2011



par  J.-P. MON
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 7 mars 2012

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon voit une avancée au CJD et du courage chez un juge américain, mais rien de positif chez nos “partis de gouvernements” !

par  M.-L. DUBOIN
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 7 mars 2012

Raisons d’espérer

Marie-Louise Duboin revient plus optimiste qu’en partant animer une rencontre en Vendée.

Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 7 mars 2012

Et une bonne nouvelle !

Le site qui permet de retrouver sur internet les textes concernant l’économie distributive, les articles publiés dans La Grande Relève, et d’autres venant les compléter, est, depuis quelques semaines, en pleine transformation. Ce qui explique que sur la version restée accessible, les textes les (...)

par  É. LEYMARIE
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 7 mars 2012

Les “marchés” réussissent leurs coups d’État

Éloi Leymarie montre combien les récents événements en Europe sont révélateurs : les élus ont passé la main aux techniciens de la finance, la démocratie a rendu l’âme.

par  C. AUBIN
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 8 mars 2012

L’humanité convoquée par son histoire

Christian Aubin rappelle que, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, le capitalisme n’est pas plus indépassable que ne l’étaient servage, féodalisme et colonialisme.

par  J.-L. RICHELLE
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 8 mars 2012

À propos de la Commune de Paris, citée dans l’article ci-dessus, son 140ème anniversaire a fait l’objet de réflexions au sein de l’université populaire, que le “Cri du Peuple de Libourne” a publiées au printemps dernier. Après un premier article, retenu par Guy Evrard, “les communardes, femmes engagées”, qui a été reproduit dans GR 1125, en voici un autre :

La Commune de Paris, quel sens aujourd’hui ?

Jean-Luc Richelle, dans ce second extrait de son évocation à Libourne, rapelle que la Commune de Paris était la manifestation d’un peuple qui exprimait son accession à la conscience de sa propre situation.

par  M. AUERBACK
Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 8 mars 2012

Réunions des ministres des finances de la zone euro, G8, G20, rencontres quasi hebdomadaires Merkel-Sarkozy, qualifiées de “sommets de la dernière chance pour l’euro” se succèdent en vain.

Même les “traders” ne sont pas d’accord sur la marche à suivre à propos des dettes souveraines : serait-on allé trop loin ? Le plaidoyer de l’un d’eux, Américain, Marshall Auerback, souligne, au passage, un nouvel aspect du “flou” des statuts de la BCE. Voici, traduit par Jean-Pierre Mon, l’essentiel de son texte publié dans New Economic perspectives du 9 Novembre dernier, sous le titre “The road to serfdom” :

Le chemin du servage

Traduction de l’essentiel d’un article de Marshall Auerback, trader américain, critique du rôle de la BCE dans la crise des dettes souveraines.

Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 8 mars 2012

Fable inspirée d’une nouvelle de Faulkner écrite … en 1931 !

Cette fable paysanne illustre parfaitement le fonctionnement de ce qu’on appelle "la crise financière" ...

La crise des ânes

Fable inspirée d’une nouvelle de Faulkner écrite … en 1931.

Publication : décembre 2011
Mise en ligne : 8 mars 2012

Appel à … lectures

Nous avions reçu d’un lecteur l’annonce enthousiaste d’un livre qui a été, depuis, largement commenté par le sociologue Franck Poupeau dans Le Monde Diplomatique de novembre, il s’agit de Les sentiers de l’utopie par Isabelle Fremeaux et John Jordan, aux éditions La Découverte. Aucun des “habituels” (...)