N° 1162 - mars 2015



par  J.-P. MON
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 28 mai 2015

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon dénonce la façon dont les entreprises capitalistes mettent à leur profit les progrès de l’informatique pour faire des êtres humains de simples objets qu’elles se vendent entre elles. Il rapporte que des sociologues qui observent les récents mouvements de foules constatent qu’ils se caractérisent par l’absence d’un chef  : ils fonctionnent “horizontalement”.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 4 juin 2015

Qu’est ce que cette loi Macron ?

Marie-Louise Duboin, en essayant de percer le sens de la politique actuelle, cherche à redonner de l’espoir à ceux qui se démobilisent ou s’égarent faute d’une vraie perspective de progrès humain.

par  B. BLAVETTE
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 6 juin 2015

La collusion sans cesse croissante entre pouvoir financier, pouvoir politique, grand banditisme et terrorisme vient d’être encore si clairement démontrée par les révélations concernant la banque HSBC que Bernard Blavette complète ici son article de janvier 2015 (GR 1160) intitulé « L’organisation de la corruption : le jeu dangereux de l’oligarchie dominante » :

(Sauf mention contraire les informations contenues dans ce texte proviennent d’une synthèse des sources données en référence dans la note [1]).

Les banquiers du terrorisme

Bernard Blavette complète son exposé sur l’organisation de la corruption, à la lumière des révélations récentes concernant la banque HSBC.

Publication : mars 2015
Mise en ligne : 7 juin 2015

Comment résister au capitalisme ?

- En se mettant en coopératives !

par  F. CHATEL
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 7 juin 2015

C’est la dignité de tout être humain que défend ici François Chatel : s’il prône l’abolition du salariat c’est parce qu’il estime que lorsqu’un être humain consacre une partie de son temps à la société dont il est membre, ce geste ne doit résulter ni d’un chantage, ni d’un marché.

Le salariat : des chaînes à abattre

François Chatel revient sur la nécessité d’abolir le salariat parce qu’il estime que l’activité humaine ne doit résulter ni d’un chantage, ni d’un marché.

Publication : mars 2015
Mise en ligne : 17 juin 2015

Les autres voix de la planète

À Bruxelles, brandissant leur message (voir ­­ci-dessus) sur les bâtiments de la Com­mis­sion européenne (CE), des milliers de personnes se sont mobilisées le 19 décembre dernier, à l’appel du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM), pour dire leur refus des traités de libre échange (...)

par  M. BERGER
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 17 juin 2015

Inspiré par les fresques d’Ambrogio Lorenzetti, Michel Berger imagine ce que pourraient être, dans 35 ans, les effets d’un “mauvais” et ceux d’un “bon” gouvernement, pour pouvoir les comparer.

Il commence par sa description des effets d’un mauvais gouvernement :

En 2050

I. Les effets d’un mauvais gouvernement

Michel Berger imagine ce que pourrait être la situation dans une trentaine d’années.

par  J.-C. KRZYWKOWSKI
Publication : mars 2015
Mise en ligne : 17 juin 2015

JPEG - 65.9 ko

Va-t-il y arriver ? C’est la question que tout le monde se pose depuis les élections qui viennent d’avoir lieu en Grèce : Alexis Tsipras va-t-il réussir à libérer la Grèce du carcan auquel la finance la condamne en exigeant qu’elle “régle sa dette” ? Cette fameuse dette a inspiré à Jean-Claude Krzywkowski la fable suivante :

À propos de la dette “souveraine” de la Grèce

Jean-Claude Krzywkowski, sous forme d’un conte, rappelle que nous avons tous une dette, culturelle celle-là, envers la Grèce.