N° 1170 - décembre 2015



par  J.-P. MON
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 1er avril 2016

Au fil des jours

Jean-Pierre Mon dénonce le peu de fiabilité des statistiques sur le chômage, et rappelle que l’explosion des dettes montre que la “crise” n’est pas finie.

par  M.-L. DUBOIN
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 7 avril 2016

Quelle guerre ?

Marie-Louise Duboin déplore que la leçon des échecs de la politique pratiquée par G.W.Bush n’ait pas été tirée. Il faut prendre conscience du rôle joué par la montée des inégalités et voir les conséquences de la priorité toujours donnée au profit des grandes entreprises.

par  J.-P. MON
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 8 avril 2016

Si “le système ne change pas”, Jean-Pierre MON montre, à l’aide de donnée récemment publiées, que l’usage des nouvelles techniques d’automatisation va très vite augmenter encore le chômage. Il est donc grand temps que les syndicats comprennent enfin le sens de la lutte pour l’abolition du salariat  :

Vers le règne des robots ?

Jean-Pierre Mon montre que si “le système ne change pas”, l’usage des nouvelles techniques d’automatisation mène à une dramatique croissance du chômage. Il est donc grand temps que les syndicats comprennent enfin le sens de la lutte pour l’abolition du salariat…

par  M. BERGER
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 9 avril 2016

L’obsession du profit est un cancer qui attaque tous les domaines. Architecte, Michel Berger constate ses effets sur le territoire : le souci de la beauté d’un édifice ou d’un paysage y a fait place au culte du veau d’or. Mais dans les mouvements citoyens de plus en plus actifs, il voit poindre, lui aussi, une aspiration vers les fondements de ce que propose La Grande Relève :

Toute la laideur du monde

Michel Berger constate que le souci de la beauté d’un édifice ou d’un paysage a fait place au culte du veau d’or. Mais il voit poindre dans les mouvements citoyens une aspiration vers les fondements de ce que propose La Grande Relève.

par  B. BLAVETTE
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 9 avril 2016

Ayant entendu (lors de l’Université d’été d’Attac en 2013), une conteuse dire un conte persan anonyme du XIIème siècle, Bernard Blavette a adapté, avec quelques emprunts à la pensée de Spinoza, ce récit d’hier à méditer aujourd’hui :

Un conte d’hier pour notre temps

Bernard Blavette adapte, avec quelques emprunts à la pensée de Spinoza, un conte persan du XIIème siècle,… à méditer aujourd’hui.

par  R. MOURIN
Publication : décembre 2015
Mise en ligne : 9 avril 2016

Prolégomènes :
Oui. Je sais, je le sais,
il faudra tout changer :
L’homme. La société.
- J’ai refermé la porte,
attristé d’impuissance.
Aujourd’hui,
mais demain  ?
Volontaire ou contraint,
écoutez ma chanson,
« Mourir ou partager »
en sera le refrain.

La porte

Rémy Mourin incite à ouvrir les portes, car le choix est entre mourir ou partager…