N° 739 - octobre 1976

LE FRANC SE BARRE...



par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

La propagande ne s’improvise pas

Le réveil de notre journal semble entraîner celui de ses lecteurs. Parmi ceux-ci, nombreux sont ceux qui m’ont fait part, avec leurs encouragements, de leurs efforts personnels, se remémorant avec nostalgie les activités militantes des sections avant et (...)

par  J. LE MORVAN
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Une pensée figée est une pensée morte

Le dynamisme de la pensée caractérise Jacques Duboin. C’est pourquoi la lecture de ses ouvrages par les responsables des organisations politiques et syndicales leur serait particulièrement profitable. Ouvrons ce merveilleux petit livre que Jacques Duboin (...)

par  G. LAFONT
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Gabriel Lafont collabora de très longues années, sous cette rubrique, à « La Grande Relève  », pour les plus grands délices de nos lecteurs. Remercions-le avec joie d’avoir bien voulu reprendre sa plume pour nous.

Une lueur d’espoir

Gabriel Lafont collabora de très longues années, sous cette rubrique, à « La Grande Relève », pour les plus grands délices de nos lecteurs. Remercions-le avec joie d’avoir bien voulu reprendre sa plume pour nous. Depuis que je paie des contributions - ça fait déjà un (...)

par  P. BUGUET
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Repensons nos revendications

A l’anxiété, à l’insécurité collective, des remèdes divers sont proposés. Groupements idéologiques, syndicats, partis, exaltent et cultivent leur clientèle : - les premiers sur une société altruiste, idéalement évoluée, - les seconds, sur le salariat à perpétuité (...)

par  J. CARLESSE
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Histoire d’Hommes

Le plateau verdoyait sous un ciel lumineux. Dans les arbres qui ployaient sous leur charge de fruits, les oiseaux chantaient et se poursuivaient dans l’allégresse qu’engendrait l’air frais de ce matin d’été. Ecolier en vacance, Pierrot se promenait, tenant (...)

par  J. MAILLOT
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Lapalissades

A quoi bon direz-vous rappeler des vérités premières, tellement évidentes ! Tout simplement parce que plus personne ne les a présentes à l’esprit, enfouies qu’elles sont, depuis des décennies, sous l’accumulation des scories de la « Pub » commerciale ou (...)

par  G. STEYDLÉ
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Méfaits divers

Dans un petit village près de Troyes, huit personnes, dont cinq enfants, périssent dans l’incendie de leur maison. (Les journaux du 11-10-76). « La maison était faite de matériaux très inflammables. Il s’agissait d’une construction plus que vétuste, (...)

par  P. SIMON
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Où vont les capitaux ?

Dans son numéro du 13 septembre 1976, la revue américaine BUSINESS WEEK attire notre attention sur un phénomène paradoxal : les capitaux sont abondants, mais les investisseurs se dérobent comme le montre l’état pitoyable des Bourses mondiales. Dans les (...)

par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

"L’alternative" et "Le projet espérance"

Je me propose d’entreprendre ici l’analyse des deux derniers livres de Roger Garaudy : « l’Alternative » publié chez R. Laffont en 1972 et « Le projet espérance », sorti cette année. Ces deux ouvrages qui m’ont enthousiasmée me paraissant une telle (...)

par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

Au fil des jours

Une fois de plus, les Etats-Unis nous montrent la route à suivre : A partir de 1979, la semaine dans l’industrie automobile ne sera plus que de quatre jours ! Les ouvriers de l’automobile qui bénéficient déjà d’un congé annuel de 33 jours en (...)

par  J. MERMENDE
Publication : octobre 1976
Mise en ligne : 11 mars 2008

À la poubelle

Faites - si vous pouvez - un tas de 1 700 millions de tonnes, un autre de 2 300 millions de tonnes, un troisième de 370 millions de tonnes et vous aurez à peu près le volume des déchets qu’accumulent en un an les Américains, du fait de leur industrie (...)