N° 785 - janvier 1981



par  M.-L. DUBOIN
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Perspectives

« La Grande Relève » offre à ses lecteurs, en cadeau de Nouvel An, une présentation allégée, rajeunie. Nous avons fait cet effort parce que, décidément, « La Grande Relève » reste le plus solide moyen pour nous faire comprendre. Certains d’entre nous caressaient (...)

par  M. DUBOIS
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

La clef

DEPUIS longtemps, les lecteurs de notre journal sont familiarisés avec les néfastes répercussions de notre système économique sur notre vie quotidienne. Mais nous avons peut-être eu le tort de trop insister sur les conséquences des pollutions sous toutes (...)

par  P. SIMON
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Que d’eau

QUELLE situation cruelle que celle du naufragé sur son radeau entouré de l’immensité liquide mais sans une seule goutte à boire. Toutes proportions gardées certains pays des Caraïbes et de la Corne de l’Afrique subissent le même supplice. Situés au bord de (...)

par  J.-P. MON
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Au fil des jours

« Le combat contre l’inflation doit se mener en veillant à ce que la demande globale ne croisse pas plus vite que la production ». C’est une déclaration percutante (une de plus) de R. Barre, qui voudrait nous faire croire que « s’il y a inflation, c’est qu’il y a trop (...)

par  J.-P. MON
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Dans le cadre de la campagne proposée par notre camarade de Pagney (voir G.R. n° 783) nous vous suggérons d’adresser la lettre ci- dessous à M. Georges Marchais, Secrétaire du P.C.F., place du Colonel Fabien, 75019 PARIS, et à tous les militants communistes que vous pourriez connaître.

Lettre à Georges Marchais

Dans le cadre de la campagne proposée par notre camarade de Pagney (voir G.R. n° 783) nous vous suggérons d’adresser la lettre ci- dessous à M. Georges Marchais, Secrétaire du P.C.F., place du Colonel Fabien, 75019 PARIS, et à tous les militants communistes (...)

par  G. LAFONT
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Pour en sortir

L’auteur de « Sortir de la pagaille », notre ami Maurice Laudrain, n’avait pas lu « La 3e Vague » de l’Américain Alvin Toffler, dont on parle beaucoup en ce moment, quand il écrivait son bouquin. Ou alors il pensait à autre chose. Sinon il aurait renoncé à (...)

par  J.-P. MON
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Capitalisme et Démocratie

Dès 1941, les stratèges financiers américains ont commencé à préparer la réorganisation de l’économie industrielle mondiale de l’après- guerre sur (les bases extrêmement favorables aux Etats-Unis. Leurs plans se sont concrétisés en 1944 à Bretton Woods par (...)

par  G. STEYDLÉ
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Informatique et secteur tertiaire

Chassés du secteur primaire (agriculture) et du secondaire (industrie) par les progrès de la science et des techniques permettant de remplacer les hommes par des machines de plus en plus perfectionnées, bon nombre de nos concitoyens, hommes et femmes, ont cru (...)

par  F. FOULON
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Les illusions dangereuses

LA faim persiste dans le Tiers-Monde, parce que la nourriture est contrôlée par les tenants de l’économie libérale, c’est-à-dire que les riches et eux seuls en tirent bénéfices. « Puisqu’une moitié de l’humanité n’a pas grand chose à attendre de l’autre moitié, elle ne peut (...)

par  H. MULLER
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

Éléments de sociologie scientifique

Il y a à boire et à manger et bien autre chose encore dans le gros livre de Mar IEL qui, sans être indigeste, loin s’en faut, rassemble le fourre-tout de 50 années de réflexions autour des thèmes du distributisme. L’ouvrage laisse perplexe quant à (...)

par  H. MULLER
Publication : janvier 1981
Mise en ligne : 14 octobre 2008

La fin des patrons *

Y. Gattaz fait partie de cette pléïade de besogneux attelés à une impossible mission : la défense de la « libre entreprise », considérée comme le système le plus apte à procurer le maximum de bien-être au maximum de personnes. Les faits démentent, aujourd’hui, (...)