N° 992 - octobre 1999

Dossier spécial sur les négociations de l’OMC. Il faut d’abord cesser de ne voir qu’un seul de ses aspects, celui qui nous concerne chacun plus personnellement. C’est un peu ce qui s’est passé à propos de l’AMI, présenté souvent, par le milieu du spectacle, comme une atteinte à l’exception française dans le domaine de la culture. Les accords vont porter sur la mondialisation des services (GATS), des tarifs industriels (GATT), de la propriété intellectuelle (TRIPS), des droits de douanes, abolir des barrières techniques, sanitaires etc. L’enjeu est donc beaucoup plus vaste et encore plus grave. L’enjeu, c’est la société humaine.



par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

OMC

On s’est étonné, à la rédaction, de trouver dans la montagne de courrier qui nous attendait début septembre, si peu de réactions au sujet de ce qui se trame à Seattle. Il s’agit pourtant de promouvoir les options du néo-libéralisme au rang de lois universelles, c’est-à-dire de soumettre tous les (...)

Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Rappels d’histoire

Êtes-vous concerné ? Les services qu’il s’agit de mondialiser portent sur des milliers de milliards de dollars chaque année. Ils englobent quasiment toutes les activités humaines. Voici seulement ceux qui sont déjà visés (mais d’autres doivent être ajoutés) : le commerce de gros et de détail, la (...)

par  J. AURIBAULT
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Au Mondial 99 de l’économie à Seattle : un nouveau jeu : le Monopo-libéral

Le 18 mai 1998, au Sommet de Londres, était signé le Projet de Partenariat Économique Transatlantique, (PET) entre MM. Clinton, Blair, Santer et Leon Brittan (avec l’accord discret de la France, en coulisses...). Ce PET était tout aussi nauséabond que feu le NTM (il ne s’agit pas, bien sûr, du (...)

par  M.-L. DUBOIN
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Dans la crise de société qui se concrétise avec cette ouverture prochaine d’un cycle de négociations à l’OMC, il faut d’abord cesser de ne voir qu’un seul de ses aspects, celui qui nous concerne chacun plus personnellement. C’est un peu ce qui s’est passé à propos de l’AMI, présenté souvent, par le milieu du spectacle, comme une atteinte à l’exception française dans le domaine de la culture. Les accords vont porter sur la mondialisation des services (GATS), des tarifs industriels (GATT), de la propriété intellectuelle (TRIPS), des droits de douanes, abolir des barrières techniques, sanitaires etc.

L’enjeu est donc beaucoup plus vaste et encore plus grave.

L’enjeu, c’est la société humaine

Dans la crise de société qui se concrétise avec cette ouverture prochaine d’un cycle de négociations à l’OMC, il faut d’abord cesser de ne voir qu’un seul de ses aspects, celui qui nous concerne chacun plus personnellement. C’est un peu ce qui s’est passé à propos de l’AMI, présenté souvent, par le (...)

par  C. ROBIN
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Comme le nazisme, notre système a su amener toute une population à trouver l’injustice si banale qu’elle ne la voit plus ! Christophe Dejours s’en révolte dans un livre que Claude Robin commente pour nous :

Banalisation de l’injustice

Comme le nazisme, notre système a su amener toute une population à trouver l’injustice si banale qu’elle ne la voit plus ! Christophe Dejours s’en révolte dans un livre que Claude Robin commente pour nous : On le sait bien, l’information et son contrôle par la “nov langue” dominante, sont des armes (...)

Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Stock-options pour golden-cadres.

Dans Le Monde du 10/9, P.Georges cite, stupéfait à juste titre, quelques chiffres publiés par une enquête annuelle de l’Expansion, qui laisse deviner le véritable pactole offert à leurs cadres par les grandes sociétés françaises . Pour mieux les attacher, elles complètent leurs salaires, pourtant déjà (...)

par  A. PRIME
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

“Nous créons de la valeur” dit volontiers un chef d’entreprise quand ses actions montent, pour justifier telle ou telle mesure de “dégraissage”, et cet argument parait péremptoire. Il n’est pas nécessaire d’être économiste pour savoir ce que cela signifie...

Quelle création de valeur ?

“Nous créons de la valeur” dit volontiers un chef d’entreprise quand ses actions montent, pour justifier telle ou telle mesure de “dégraissage”, et cet argument parait péremptoire. Il n’est pas nécessaire d’être économiste pour savoir ce que cela signifie... J’ai été frappé par les réflexions pertinentes (...)

par  H. MULLER
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Un économiste ose dire au public, malgré ses confrères, ce que nous pensons d’une discipline d’où viennent tant d’idioties proférées depuis des siècles, mais profondément ancrées aujourd’hui dans l’opinion. Henri Muller s’est donc régalé à la lecture du livre de B.Maris et A.Michel intitulé Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles qu’il commente pour nous :

Un jeu de massacre

Un économiste ose dire au public, malgré ses confrères, ce que nous pensons d’une discipline d’où viennent tant d’idioties proférées depuis des siècles, mais profondément ancrées aujourd’hui dans l’opinion. Henri Muller s’est donc régalé à la lecture du livre de B.Maris et A.Michel intitulé Lettre ouverte (...)

par  P. VINCENT
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Préhistoire d’une petite brosse à dents

Fidèle compagne du voyageur, une brosse à dents peut espérer parcourir le monde. Mais certaines ont connu déjà bien des aventures avant de rencontrer le voyageur de leur vie. J’en eus la révélation par une petite brosse interdentaire venant de chez mon pharmacien de quartier. Après avoir constaté (...)

par  P. WENDLING
Publication : octobre 1999
Mise en ligne : 3 décembre 2005

Ôte-toi de là que je m’y mette (bis) !

On ne recherche plus la vraie cause du chômage et encore moins les causes en cascades. On réfléchit encore moins à la suppression de ce fléau, et c’est tout juste si une recherche est entreprise pour le rendre un temps soi peu acceptable... Tous ces disciples de la pensée unique, y compris “gauche”, (...)