N° 995 — janvier 2000



par  M.-L. DUBOIN
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Nous sommes l’avenir !

Après l’échec de la réunion de Seattle, l’espoir est permis.

par  A. PRIME
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Certains prêtèrent à Malraux cette réflexion « Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas ». Malraux répondit [1] : « Je n’ai jamais dit cela, bien entendu, car je n’en sais rien. Ce que je dis est plus incertain : je n’exclus pas la possibilité d’un événement spirituel à l’échelle planétaire ».

La Reconquête

Il faut maintenant que le social prenne le pas sur le commerce, par A. Prime.

par  J.-C. PICHOT
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Loin de s’en prendre aux Lozériens, Jean-Claude Pichot prouve ici qu’on peut réfléchir, même aux problèmes économiques, sans pour autant perdre son humour.

Jusqu’où ira la vague néolibérale ???

Est-ce que Bruxelles va décider de privatiser aussi les parcmètres de Marvejols ? par J-C Pichot.

Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Les esclaves

Devinez pourquoi les hommes veulent toujours travailler plus ?

par  J. AURIBAULT
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Le labyrinthe du millenium

I Panorama critique de la fin du millénaire : société à deux vitesses dans un monde morcelé.
II Les chantiers à suivre : résistance, libération des esprits et réforme des institutions mondiales.
par J. Auribault.

par  P. VINCENT
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 14 mai 2010

Gott mit ùns ?

Mérite-t-on seul sa réussite ? par P. Vincent.

par  A. PRIME
Publication : janvier 2000
Mise en ligne : 21 mai 2010

André Prime a bien voulu lire pour nous “L’hégémonie du capital financier et sa critique”, un livre qui nous a été adressé par son auteur, Tom Thomas.

L’hégémonie de la finance

André Prime a bien voulu lire pour nous “L’hégémonie du capital financier et sa critique”, un livre qui nous a été adressé par son auteur, Tom Thomas. Dès l’introduction, l’auteur annonce la couleur « La mondialisation et la financiarisation de l’économie sont les deux mamelles qui nourrissent les (...)