A. LAVIE


Articles de cet auteur

par  A. LAVIE
Publication : janvier 2002
Mise en ligne : 27 janvier 2007

Voici la troisième et derniére partie du travail d’Alain Lavie sur l’éclairage qu’apportent les travaux d’Henri Laborit sur les comportements humains, apportant de solides arguments aux distributistes : Sans les autres, le moi n’est rien, c’est pourquoi baser l’organisation de la civilisation sur l’individualisme est absurde. Mais ne pas tenir compte des besoins et des aspirations de chacun ne peut créer que désordre, frustations et violence. Les hiérarchies de valeur doivent donc laisser la place aux hiérarchies de fonctions, à l’instar de tout organisme vivant où chaque cellule, chaque organe, informe les autres du maintien de sa structure, de son homéostatie.

III. Eviter que l’être se fasse avoir

ALAIN LAVIE poursuit son exposé issu des travaux d’H.Laborit : il rappelle que sans les autres, chacun de nous n’est rien, la civilisation basée sur l’individualisme est donc absurde.

Brèves

9 mai - Kou l’ahuri / Les yeux ouverts

Ajout des fichiers ePub du livre Kou l’ahuri et du livre Les yeux ouverts de Jacques (...)

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.

22 décembre 2014 - Archives de la Grande Relève

Plus de 3000 articles de la Grande Relève sont désormais en ligne...