Une nouvelle année, dans la continuité

Éditorial
par  Y. GRELIER
Publication : février 2023
Mise en ligne : 21 mai 2023

La Grande Relève continue, depuis plus de 87 ans. Un grand merci à nos lecteurs pour leur soutien  ! Alors que la nécessité d’une économie différente, d’écoute et de partage se fait de plus en plus criante, le pouvoir économico-politique en place ne prend plus le recul nécessaire pour une gestion à long terme de la société, guidée par les intérêts immédiats, privés, financiers. Cette année 2023 s’annonce dans la continuité des précédentes  : la fuite en avant.

Si l’on prend un peu de recul sur la situation de notre société, de notre planète, comment ne pas ressentir à quel point ce pouvoir nous prend pour des ânes ? Comment ne pas ressentir la violence de la politique de déconstruction de notre système social, élaboré durant l’après-guerre, lorsque les traumatismes humains étaient encore suffisamment présents pour réfléchir à un système au service de l’autre. Il suffit de relire Denis Kessler qui expliquait le puzzle des réformes du gourvernement en 2007  : «  Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses  : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme… À y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes  ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance  !  » [1]

La réforme des retraites en cours semble faire réagir, espérons que cela aboutisse, tant notre société de consommation, en particulier d’objets temporels [2], a anesthésié nos cerveaux, notre jeunesse. La lobotomisation des esprits a rendu bien douce la dictature financière. La fable de la grenouille cuite dans l’eau doucement portée à ébullition, ou encore les dystopies 1984 ou le meilleur des mondes, prennent aujourd’hui tout leur sens. La science-fiction, faisant passer des êtres venus d’ailleurs afin de nous exploiter, comme étant des êtres salvateurs de l’espèce humaine, regardait trop loin…

Graffiti Joyeuse nouvelle année photographié à Rennes. (© Éric Garnier, 2 février 2019)
Reproduit avec l’autorisation de l’auteur et des graffeurs  : Les Graffs du Justicier, Alexandre Bouchon, T.Tone

Gardons l’œil ouvert pour voir, l’oreille alerte pour entendre, en quête de vérité dans ce brouhaha médiatique, manipulateur, pour conserver notre humanité. Construisons un système de production d’une abondance utile, et non plus de ces productions inutiles poussées simplement par la recherche de profit, au détriment des ressources disponibles et du bien-être humain. Donnons du sens au vivre ensemble.


[1Denis Kessler – Challenges – Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde ! – 4 octobre 2007
Cité dans https://blogs.mediapart.fr/republicain/blog/191211/denis-kessler-il-sagit-de-defaire-methodiquement-le-programme-du-cnr
Il a été, parmi tous ses mandats privés, notamment vice-président du MEDEF de 1998 à 2002, président du club Le Siècle de janvier 2008 à décembre 2010.

[2Voir La Grande Relève N° 1228


Navigation

Brèves

13 août - Suivez-nous sur les réseaux

Facebook, X (Twitter), Telegram

24 mars 2021 - Publications de La Grande Relève

L’équipe de la rédaction connaît des difficultés de santé et de disponibilité. Le rythme des (...)

8 janvier 2021 - Livre "Économie distributive de l’abondance" au format ePub.

Le livre "Économie distributive de l’abondance" de Jacques Duboin est désormais disponible au (...)

1er janvier 2021 - "Libération" au Format ePub

Mise à jour des fichiers ePub et PDF des livres disponibles sur notre site, de Jacques Duboin et (...)

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.