N° 815 - septembre 1983

N° Spécial : Un projet de société pour les femmes


Documents joints

N° 815 - septembre 1983
N° Spécial : Un projet de société pour les femmes

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 15 octobre 2006

Ouvrages de Jacques DUBOIN

1923 REFLEXIONS D’UN "FRANCAIS MOYEN" (PAYOT, éd.) 1925 LA STABILISATION DU FRANC (RIVIERE, éd.) 1931 NOUS FAISONS FAUSSE ROUTE (Editions des Portiques) 1932 LA GRANDE RELEVE DES HOMMES PAR LA MACHINE (FUSTIER, éd.) 1934 CE QU’ON APPELLE LA CRISE (Recueil d’articles parus dans "l’Oeuvre") 1934 (...)

dimanche 15 octobre 2006

Bibliographie

1. S. FERCHIOU, Travail des femmes et Production familiale en Tunisie, Questions Féministes n° 2, Février 1978. 2. M.R. DALLA COSTA, Les femmes et la subversion sociale, Déc. 1971. 3. 1. TINKER, Le développement contre les femmes, Questions Féministes n° 6, septembre 1979. 4. May EBIHARA, Khmer (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

La société du temps libre

Cette société distributive n’est pas seulement celle où l’économie s’applique à satisfaire les besoins matériels. C’est la société du temps libre et de la convivialité. Du temps libéré par la diminution de la durée du service social et de la convivialité épanouie par la suppression des contraintes financières. (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Gestion et politique

Comme on l’a vu, les besoins en équipements collectifs et services publics sont assurés, en priorité puisque les biens et les services qu’ils demandent sont évalués et retenus avant calcul des revenus à distribuer aux consommateurs à titre individuel. Ceci implique une gestion fédérale des communes. (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

La monnaie distributive

Car la monnaie qu’implique l’économie distributive est conçue pour permettre de réaliser ... tout simplement ce qui est matériellement possible ! A l’heure actuelle, tout est bloqué, ou presque, pour des raisons financières. Telle usine ferme parce qu’elle n’a pas de commandes alors qu’elle pourrait (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Le service social

Gagés sur la production, les revenus sont ainsi la concrétisation de la part qui revient légitimement à chacun de la production réalisée par l’ensemble de la société. Ceci implique évidemment la participation de chacun au travail dont cette société a besoin. Il s’agit ainsi d’un nouveau contrat social (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Le revenu social

Le principe du revenu social repose, nous l’avons dit, sur le fait que sa distribution est rendue possible par les immenses progrès dans l’automatisation de la production. Car pour nous le revenu social est un héritage. Si nous savons aujourd’hui, non pas seulement soulager notre peine à l’aide d’un (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Pas de société duale

Ce qui importe surtout c’est de comprendre que la crise que nous vivons nous enfonce dans une société duale qui est aux antipodes de la société distributive. En maintenant, contre tout bon sens, la notion de salaire, de rémunération proportionnelle au temps de travail, alors que le travail nécessaire (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

L’économie distributive

Comment ? En distribuant à tous un Revenu Social, proportionnel à la production et en demandant à tous d’assurer, à tour de rôle, le travail encore nécessaire sous la forme d’un Service Social. Ainsi, au fur et à mesure qu’augmentera la productivité, le temps de service social diminuera, le revenu social (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Est-ce possible ?

C’est une partie de ce que rendrait possible l’économie distributive, proposée par J. DUBOIN, dans les années 30, juste après ce qu’on a appelé "La Grande Crise de 29". D’abord pourquoi l’économie distributive ? Parce que la croissance de la productivité dans tous les domaines rend désormais utopique le (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Revendications féminines

"Ce que nous voulons", proclame la coordination des groupes femmes d’entreprises et de quartiers (novembre 1980) c’est "la réduction massive du temps de travail avec maintien intégral du salaire pour toutes et tous, c’est le partage du travail salarié et domestique entre toutes et tons, la création (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Des chiffres

Ainsi peut-on conclure avec Ch. DUPONT : "Toutes les sociétés actuelles, y compris les sociétés "socialistes", reposent, pour l’élevage des enfants et les services domestiques, sur le travail gratuit des femmes" et elle ajoute : "Ces services ne peuvent être fournis que dans le cadre d’une relation (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Pression sur les mentalités

Comment notre société a-t-elle fait passer dans les mentalités cette véritable discrimination entre hommes et femmes ? Aussi facilement, qu’il s’agisse pour le patriarcat de maintenir les femmes au foyer, ou qu’il s’agisse pour le capitalisme d’exploiter leur travail. Dans le premier cas, dit C. (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

... À la publicité

Autre chose est la Publicité, où à travers les époques et la mode, faite généralement par des, hommes, une esthétique toujours changeante expose sous tous les prétextes possibles de vente, un corps féminin morcelé, comme il l’est d’ailleurs dans le désir des hommes... : Seins/ hanches/ croupe/ jambes, (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

De la prostitution ...

Il y a, bien sûr, tout le champ de la prostitution et de la pornographie où proxénètes et "réalisateurs" exposent et exploitent les marionnettes du phantasme masculin, au gré des perversions ou déviations occidentales. Manipulant, pour des appointements variables, un cheptel toujours nécessaire, (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

La femme objet... qui rapporte

Quand elles ne sont pas considérées comme volant de main d’oeuvre, au gré de l’économie, du chômage, des guerres, de la démographie etc ... et exploitées comme salariées d’appoint dans des métiers systématiquement déqualifiés au fur et à mesure qu’elles y ont accès ... quand elles ne sont pas reléguées, (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

De droite à gauche

Quand il s’agit de défendre l’opprimé, on s’attend à voir les partis de gauche prendre l’initiative. Ce qu’écrivait Noelle BISSERET en 1975 à propos de la retraite à 60 ans montre qu’il a fallu les secouer : "Que proposent les partis de gauche pour supprimer les conditions pénibles qui sont à l’origine de (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Du patriarcat au capitialisme

"... le statut actuel des femmes sur le marché du travail et la ségrégation professionnelle des sexes telle qu’elle existe aujourd’hui découlent d’une interaction prolongée entre patriarcat et capitalisme ... Le capitalisme s’est développé en prenant comme base le patriarcat : le capitalisme patriarcal (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

Émancipation

Ainsi l’industrialisation, en se développant a pu modifier le travail des femmes, mais sans faire progresser leur émancipation. Citons encore une étude italienne qui montre que l’évolution des techniques qui a bouleversé les moyens de production n’a pas été, pour les femmes, une réelle évolution de (...)

dimanche 15 octobre 2006
par  D. DELCUZE, M.-L. DUBOIN

La loi

Comment a évolué la situation depuis cette époque ? Des efforts ont-ils été accomplis sur le plan législatif ? "Il y a, entend-on dire, une évolution pour le droit au travail des femmes, pour leurs droits en général. Mais il faut le constater, il y a contradiction entre faits et lois. C’est ce que (...)

Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.