La fin du chômage ?

Publication : janvier 2003
Mise en ligne : 25 novembre 2006

D’ici à 2010, si l’on en croit les prévisions du Commissariat général du Plan [1], les employeurs du privé et du public devront pourvoir entre 6,8 et 8,4 millions de postes supplémentaires, selon les hypothèses de croissance retenues (2,4% ou 3%). Les difficultés de recrutement vont s’aggraver : les salariés vont devenir une espèce rare et, en conséquence, en position de force pour négocier avec leurs employeurs. Ce qui explique, sans doute, la volonté du Medef de reculer l’âge de départ en retraite, de façon à conserver un volant suffisant de main d’œuvre pour continuer à peser sur les salaires. Les experts du Plan prévoit qu’à cause du “choc démographique” de 2005-2006, le volume de la population active devrait diminuer et « risque de devenir problématique au regard des besoins en main-d’œuvre du système productif ». (Au passage, admirez le style !). C’est tout de même extraordinaire : pas plus au Commissariat au Plan qu’à l’OCDE, on ne parle d’augmentation de la productivité ; c’est pourtant une donnée fondamentale pour évaluer les capacités du système productif.

Mais, non ! Apparemment, ils n’ont jamais entendu parler de progrès technique.


[1Le Monde, 07/12/2002.


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.