Le toyotisme

Publication : décembre 1997
Mise en ligne : 2 décembre 2005

L’idéologie néo libérale est en train de transformer l’emploi : au taylorisme de la période industrielle est en train de succéder le toyotisme, c’est à dire le système qui organise le travail chez le constructeur japonais de voitures Toyota, suivant le système d’Ohno. A.Gorz [9], toujours lui, le décrit, nous résumons ci-dessous :

L’ entreprise :
l’usine de montage final,
environ 10 à 15 %
de la main d’œuvre.

171 sous-traitants de premier rang informatisés,
100 à 500 personnes, au salaire inférieur
de 25 à 45% à ceux des précédents.
-
5.000 sous-traitants dits de second rang.
-
40.000 sous-traitants dits de troisième rang,
fournissant les pièces aux précédents,
leurs horaires sont « flexibles » suivant les besoins,
leurs effectifs constituent une masse de précaires et d’intérimaires.
-
des salariés externes, prestataires indépendants, payés à la vacation,
non couverts par le droit du travail, n’ayant pas de couverture sociale,
exposés à tous les aléas dont la firme se décharge sur eux.


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.