Pourquoi manquons-nous de crédits ?

Édition 1961
par  J. DUBOIN
Publication : 16 juin 1961
Mise en ligne : 18 avril 2020

Fichiers ePub et PDF du livret POURQUOI MANQUONS-NOUS DE CRÉDITS ? de Jacques DUBOIN.

Vous pouvez reproduire et diffuser ce livre librement, à condition d’en indiquer la provenance.

  Sommaire  

 Prologue

Un matin à Paris, sur la rive gauche, une énorme bâtisse m’intrigue : elle est ornée d’échafaudages sur lesquels on n’aperçoit personne. Le chantier est complètement désert. Comme il fait froid, je vais prendre un café chez le bistrot voisin où des gens du quartier causent devant le comptoir. Je demande au patron pourquoi personne ne travaille en face : manque-t-on de matériaux ? — Non, répond-il, l’intérieur en est plein. — D’outillage ? — Non, dit à gauche un client, il y a tout ce qu’il faut. — Les gars sont donc en grève ? — Non, réplique quelqu’un à droite, ils sont au chômage.

Charitablement, un gros monsieur assis à une table intervient : manque de crédits !

Ces trois mots ne soulèvent aucun commentaire ; les clients hochent la tête, résignés.

C’est pourtant ce qu’il y a de plus facile à fabriquer, dis-je tout haut. Mais je sens sur moi des regards inquiets ; serais-je quelque peu fêlé ?

Le vieux monsieur rompt le silence : l’argent est le nerf de la guerre, laisse-t-il tomber péremptoirement. Pas de la paix, ai-je envie d’ajouter, mais je me retiens, aucun de ces braves gens n’ayant jamais eu l’idée de se demander d’où sortaient les crédits. Pas plus du reste que les parlementaires, les maires, les conseillers généraux et municipaux lorsque leurs décisions sont ajournées pour cette raison majeure : pas d’argent ! Ils acceptent, sans sourciller, que les projets les plus urgents, les plus facilement réalisables, dorment dans des dossiers sous prétexte qu’on manque de crédits. Même les industriels semblent ne pas trouver absurde qu’il soit impossible de financer ce qu’ils sont capables de produire.

Pour l’homme de la rue, la monnaie est un mystère ; il sait simplement que le pognon est dans la poche des autres, et qu’il doit s’arranger pour qu’il vienne dans la sienne ; qu’on a toujours besoin de plus de fric, bien qu’on manque déjà de pèze. La plupart des disputes de famille n’éclatent-elles pas presque toujours pour des questions d’argent ?

Certes des gens seraient capables de renseigner le public sur l’origine de la monnaie, mais, si vous les interrogez, leurs explications sont aussi embarrassées que celles de la maman à qui sa fillette demande comment les bébés viennent au monde.

J’eus occasion de m’entretenir du mystère de la monnaie avec des étudiants en sciences. Ils me confièrent que l’absence de grisbi, de ronds, de pépètes, de galette, de picaillons, était pour eux la cause de lancinantes préoccupations. À la fin de la conversation, nous étions pourtant d’accord sur quelques points : l’argent ne tombe pas du ciel ; il ne pousse nulle part sur la terre ; il ne se reproduit pas ; croire qu’il travaille est illusion de myope : c’est l’homme qui a inventé l’argent pour faciliter ses efforts et non pour les paralyser ; il est l’exemple le plus frappant de la spontanéité des institutions économiques ; enfin les fameuses règles de notre orthodoxie financière ne sont qu’une collection de vieux usages et même de traditions qui ont perdu toute efficacité dans le monde moderne.

C’est à la demande de mes aimables interlocuteurs que je résume ici mon petit exposé. Mais je m’arme de prudence et de douceur, car lorsqu’on aborde le problème de la monnaie, même en ne disant que la vérité, et c’est mon cas, on manie de la dynamite...

Je me borne d’ailleurs à l’essentiel du sujet, et, si je m’étends en quelques endroits, ce n’est que dans l’espoir de le rendre plus intelligible à tout le monde.

 Table des matières

Prologue

Chapitre 1 L’origine de la monnaie se perd dans la nuit des temps

Chapitre 2 Apparition de la monnaie métallique

Chapitre 3 Apparition du billet de banque

Chapitre 4 Le billet de banque perd son gage

Chapitre 5 Apparition d’une nouvelle forme de monnaie que fabriquent les grandes banques

Chapitre 6 Les grandes banques fabriquent elles-mêmes des dépôts d’argent

Chapitre 7 Inflation, déflation, reflation, etc.

Chapitre 8 Résumons

Et concluons !

 ...


Documents joints

ePub - Pourquoi manquons-nous de crédits (...)
PDF - Pourquoi manquons-nous de crédits (...)