U. R. S. S.

Publication : 1er novembre 1935
Mise en ligne : 10 décembre 2006

 De nouvelles victoires sur le « front du blé » en Russie

Moscou, 8 octobre 1935. — A la date du 30 septembre, 83 millions d’hectares étaient moissonnés, soit 9 % de l’ensemble de la superficie ensemencée cette année. A la même date, 63 millions et demi d’hectares environ étaient battus.

L’Union Soviétique a remporté cette année un certain nombre de victoires importantes sur le « front du blé ». Dès le début de l’année, on a supprimé les cartes de pain et le commerce soviétique du pain a pris un essor de grande envergure. La campagne des semailles de printemps a été menée à un rythme sans égal et les travaux ont été de beaucoup perfectionnés.

Cet été, les blés ont mûri dans les meilleures conditions et la moisson a été superbe. En conséquence, les livraisons de blé se font, cet automne, d’une manière mieux organisée, ce qui a permis au gouvernement de baisser le prix du pain. Les 50.000 moissonneuses-batteuses mises en fonction sur les champs kolkhoziens et sovkhoziens ont joué un grand rôle dans les travaux de la récolte. Dans certaines régions, plus de 25 % de la superficie ensemencée ont été moissonnés par ces machines. Les préjugés paysans qui prétendaient que les moissonneuses-batteuses ne pouvaient être d’une grande utilité, sont aujourd’hui détruits par l’expérience pratique.

A la dale du 1er octobre, on avait récolté environ 554.000 tonnes de coton, soit 36 % du plan annuel. L’Ouzbékistan a déjà réalisé son plan annuel de livraison de coton à 41,4 % ; il a livré cette année huit fois plus de coton que l’année dernière à la même date et presque deux fois plus qu’en 1933, où la récolte avait cependant été très bonne.

 Progression de l’industrie automobile et des tracteurs

Moscou, 8 octobre 1936. - L’industrie des automobiles et des tracteurs a largement dépassé son plan mensuel de production en septembre. On a construit 10.197 voitures, soit 118,6 % du plan. Le plan général pour toutes les usines et pour les neuf premiers mois de l’année a été réalisé à 102,4 p. 100, avec une production totale de 68.991 voitures. L’industrie des tracteurs a produit en septembre 9.258 Pièces de plus que les prévisions du plan mensuel. Depuis le début de l’année, toutes les usines ensemble ont produit 74.466 tracteurs et 69.000 automobiles.

 Les exportations d’automobiles augmentent

Moscou, 8 octobre 1935- Lorsqu’en 1929, quelqu’un exprima l’idée qu’il serait temps de commencer à exporter des automobiles, on pensait encore que c’était quelque chose d’irréalisable. Effectivement l’U. R. S. S. produisait en 1929 moins d’automobiles qu’elle n’en exporte aujourd’hui.

Les premières exportations de voitures soviétiques furent faites en 1931 pour le Proche-Orient. En dépit de la concurrence que leur faisaient les automobiles allemandes et du fait que les voitures soviétiques n’atteignaient pas la perfection des voitures concurrentes, elles se maintinrent cependant sur le marché. L’année dernière, l’Union soviétique a exporté des autos dans de nouveaux pays, où elle a rencontré la concurrence américaine. Depuis quelque temps, l’exportation des automobiles soviétiques s’est formidablement développée, si bien que le scepticisme qui existait à ce sujet à l’étranger a fait place à l’étonnement. Les voitures soviétiques ont conquis leur place sur le marché international, non pas grâce, au dumping, puisqu’elles coûtent le même prix que les meilleures automobiles américaines de 3 tonnes, mais uniquement par les avantages qu’elles présentent.

(F.S.U. News Service.)

Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.