Vie des sections

Publication : 24 février 1939
Mise en ligne : 2 février 2008

 PARIS

3, 10e ET 11e SECTIONS. - Permanence tous les jeudis, 20 h. 30. Café Terminus, place de la République.

5e ET 13e SECTIONS. - Mardi 28 février, au Café de la Mairie, place d’Italie (angle avenue des Gobelins), grande réunion de propagande, avec Jean Maillot.

Adhérents, abonnés et lecteurs, amenez-nous vos amis.

5e, 6e, ET 7e SECTIONS. - Prière aux adhérents de régler sans retard leur cotisation de 1939 pour alléger le travail du trésorier.

Merci !

14e SECTION. - Des réunions ont lieu le 3e jeudi du mois, à 20 h. 30, Café Le Commerce. 49, avenue d’Orléans.

17e SECTION. - Permanence tous les vendredis, de 19 à 20 heures, 47, rue de Miromesnil.

Les camarades n’ayant pas encore versé leurs cotisations 1939 sont priés de se mettre en règle dans le plus bref délai, afin de faciliter le travail du trésorier de la section.

 UN GROUPE DE « L’ABONDANCE » A L’ECOLE NORMALE SUPERIEURE.

Sur l’initiative de notre camarade Albert Chabanon, un groupe de « L’Abondance » vient de se constituer rue d’Ulm.

Sa première réunion aura lieu le lundi soir, 27 février, au Centre de Documentation sociale de l’école ; à cette réunion prendront la parole : notre président, J. Duboin ; le professeur Langevin et notre secrétaire général, J. Maillot.

Voilà un excellent début de propagande qui doit connaître le succès.

 BANLIEUE

INTERSECTION BANLIEUE-OUEST. - Réunion tous les vendredis, à 20 h. 30, Palais de la Danse, 3, boulevard Voltaire, à Asnières.

ARGENTEUIL. - Permanence tous les dimanches, à 10 h. 30, Café de la Gare. Réunion le 1er vendredi du mois, à 20 h. 30, Café de la Gare.

BESSANCOURT. - Permanence au Café Rolland, Grande-Rue de Paris.

CLICHY. - Permanence le 1er lundi et le 3e mardi du mois, à 20 h. 30, 115, rue Henri Barbusse.

GARCHES-SAINT-CLOUD. - Permanence au Café de la Porte Jaune, rue Pasteur, à Saint-Cloud.

LA COURNEUVE-QUATRE-ROUTES. - Permanence tous les mercredis, 17 h.30, Café de la Renaissance, 107, route de Flandre.

ERMONT - EAUBONNE. - Ordre du jour. - La section Ermont-Eaubonne du D. T. A., en réunion mensuelle à Eaubonne, le jeudi 16 février 1939, au courant de la proposition déjà faite au siège par le camarade Delanoy consistant en l’envoi de conférenciers en province, estimant que la propagande quotidienne et intensive effectuée de cette façon serait d’un rapport certain pour notre mouvement, et assurerait un nouvel essor à la diffusion de notre organe,

Demande instamment que ce projet soit porté la connaissance de tous les membres par la voie du journal « L’Abondance », et qu’il leur soit fait appel pour concourir à sa réalisation

Considère d’ailleurs que la participation personnelle qui pourrait leur être demandée serait infime et compatible avec les ressources actuelles de chacun.

MASSY. - Permanence le 1er dimanche du mois, à 15 heures, au Café des Deux-Gares, 1, rue Jeanne-d’Arc.

PETIT-CLAMART. - Nous rappelons aux camarades n’ayant pas encore versé leur cotisation 1939, que le montant de l’adhésion au D. T. A. est fixé à 30 fr. en raison des hausses qui ont sévi durant l’année écoulée. La section continue de recevoir des adhésions par versements échelonnés sur 4 mois, à raison de 7 francs 50 par mois.

Nous avons décidé également, à titre d’essai, de créer un abonnement de propagande au compte de la section au prix de 3 francs pour 6 numéros. Afin de permettre la diffusion de nos idées chez des personnes qui hésitent à payer notre journal 1 franc.

Nous vous demandons donc de nous envoyer vos amis qui seraient susceptibles de s’abonner S l’essai et, par la suite. de continuer lire notre journal.

La propagande individuelle étant la meilleure en raison des événements actuels, nous devons la développer le plus possible.

Nous vous demandons aussi de continuer à nous aider dans la mesure de vos moyens en renouvelant votre adhésion et vos versements volontaires facultatifs.

Avec nos remerciements, recevez, cher camarade, nos cordiales salutations. Le secrétaire-trésorier : Marcel Prevelle, 347, rue des Prés.

RADIO-FRANCE, - Radio-France devient : Section des Radios-Volontaires de l’Abondance - R. V. A. - Animateur : Poncin, 82, route de la Garenne, Petit-Clamart (Seine).

La Section R. V. A. distribue périodiquement un bulletin : « Le Trait d’Union des Radios-Volontaires de l’Abondance », à toutes les personnes qui participent aux frais de ce tirage, appartenant ou non à la Section.

VILLEMOMBLE. - Mercredi 29 mars, au Casino, avenue Detouche, à 21 heures précises, soirée cinématographique et conférence : film : « Records 37 », merveille de science et de poésie ; conférence : « Les vraies richesses ». Orateurs : René Dumont, maître de conférence à l’Institut agronomique ; Jean Decroix, vice-président du D. A. T. Place réservée : 3 fr. Pour la facilité du contrôle, prière de se présenter à 20 h. 45 à l’entrée de la salle.

VIROFLAY. - Réunion le 2e mercredi du mois, à 20 h. 30, Salle Municipale, 85, avenue Gaston-Boissier. Renseignements à P. M. Niclot, 3, square Vauban.

CITROEN-GRENELLE. - Permanence les 1er et 3e mardis du mois, à 17 heures, Bal de la Marine, 1, place Fernand-Forest.

ClTROEN-JAVEL. - Permanence les 1er et 3e vendredis du mois, à 17 heures, Chope Terminus, 1, place Balard.

SECTION FARMAN - RENAULT. - Compte rendu de la réunion de propagande du 16 janvier 1939. - A la Brasserie « Unic », 100, boulevard Edouard-Vaillant, à Billancourt, notre camarade Jean Maillot, ayant rappelé brièvement les causes purement économiques de la grande détresse nationale et internationale actuelle, développa longuement, devant une assemblée attentive, le merveilleux avenir qui s’offre à nous et indiqua plus spécialement les moyens de transition à employer d’urgence pour aboutir, sans cataclysme, au régime de l’Abondance.

Très applaudi, notre camarade Jean Maillot sut convaincre son auditoire.

FERODO. - Permanence tous les mercredis suivant le 1er et le 15 du mois, à 17 h. 30, Au bon coin, 81, rue de la Chapelle à Saint-Ouen.

TEPRINA. - Permanence et bibliothèque tous les vendredis, à 18 h., Bar des Fleurs, 14, rue Delambre.

QUATRIEME REPUBLIQUE. - Nos camarades se sont rendu compte que le programme de la 4e République, qu’expose Raymond Martin dans certaines réunions, n’a aucun rapport avec les réformes de structure réclamées par le D. A. T. Nous tenons cependant à le préciser pour certains auditeurs étrangers qui paraissent heureux d’établir une confusion.

 PROVINCE

CAVAILLON. - La permanence et la bibliothèque fonctionnent tous les mardis, de 18 h. 30 à 20 heures, Café et Nouvel Hôtel de la Care. Tout don de livres traitant de questions économiques et sociales est accueilli avec plaisir.

LA CIOTAT. - Il a été décidé qu’une permanence serait tenue au siège, 5, boulevard Jean-Jaurès, au 1er étage, à droite.

Tous les mardis, de 18 h. 30 à 20 heures.

Les 1er et 3e mercredis de chaque mois, de 20 h. 30 à 22 heures.

MARSEILLE. - Assemblée générale du 8 janvier 1939. - Après avoir évoqué la disparition de nos amis Meyer, Prévost, Formiat, survenue au cours de l’année, le sécrétaire donne le compte rendu de la dernière assemblée générale et expose le compte rendu moral de l’année écoulée ; parmi les faits saillants soulignés, rappelons l’étude sur les groupements français, de Reybaud. Il est rappelé qu’au cours du Congrès de Paris fut signalée la position financière défavorable du journal. Voirrier expose ensuite l’activité manifestée sous toutes ses formes par la section conférences, articles de camarades parus dans les revues et journaux régionaux, affiches, le succès remporté par la conférence Maillot au « Comœdia ». etc. Rimli fait ensuite l’exposé de la situation de la trésorerie de la section, qui s’avère nettement favorable ; il est regretté cependant que les ressources limitées dont nous disposons ne nous permettent pas d’avoir un local ; toutefois, il est rappelé que la question n’est nullement abandonnée et que nous sommes toujours à l’affût d’une occasion intéressante.

Quitus de gestion est voté à l’unanimité au bureau sortant.

Il est ensuite procédé à la formation du nouveau bureau, qui est ainsi constitué :

Président : Voirrier ; vice-president Reybaud ;

Trésorier : Rimli ; trésoriers adjoints : Suspuy, Perrier ;

Secrétaire : Patey ; secrétaire adjoint : Bassière ;

Responsables au journal : Mlle Bloch, Manetti.

Responsables aux livres : Revert, Trabuc.

Conférence. - Le dimanche 12 mars 1939, à 9 heures du matin, au cinéma « Rialto », rue Saint-Ferréol, grande conférence par Jacques Duboin, qui traitera de l’économie de l’Abondance.

Notre camarade Elysée Reybaud, ingénieur, prendra la parole.

MARSEILLE. - Permanence tous les lundis, de 18 à 20 heures, Palais de la Chope, 18, boulevard Garibaldi. Tous les livres du D.A.T. sont en vente au siège.

NANCY. - Permanence le 2e samedi du mois, à 18 h. 30, Brasserie des Dom, 46, rue des Dominicains,

ROCHEFORT-SUR-MER. - Pour tous renseignements, s’adresser 101, rue du 14 Juillet.

SECTION LYONNAISE. - Le Bureau a décidé qu’une réunion mensuelle aurait lieu tous les deuxièmes vendredis du mois. Lieu et heure annoncés par la voix de la presse lyonnaise. Nous insistons auprès des abonnés pour obtenir leur adhésion à la section, la difference n’étant que de cinq francs, ce qui nous permettrait d’intensifier notre propagande ; les événements actuels prouvant que nous avons raison.

Notre devoir nous commande un effort impérieux pour hâter l’ère de l’Abondance.

Renseignements et adhésions : Cafe Tony, 26, quai de Retz, à Lyon.

A NOS ADHERENTS ET SYMPATHISANTS DU SUD-EST. - Une série de causeries sur le sujet : « La paix ne peut s’édifier que dans l’abondance » est en préparation, notamment à Orange. Aix. Arles, etc.

Nous prions tous nos amis ou lecteurs isolés qui voudraient apporter leur appui pour l’organisation d’une causerie, soit dans ces villes, soit dans toute autre localité du Sud-Est, de se mettre directement en rapport avec M. M. Gamet, boulevard Jean-Jaurès, 5, à La Ciotat (telephone : 157), afin de prendre toutes dispositions utiles.

TROYES. - Compte rendu de la conférence organisée par « Le droit au travail », à Troyes, le 11 février 1939. - C’est devant une assistance nombreuse, et l’on peut dire réellement intéressée par les questions économiques (car deux réunions politiques avaient d’autre part attiré une partie de notre auditoire habituel) que notre camarade Jean Maillot a fait un exposé, sur le thème suivant : « Les revendications coloniales des pays totalitaires en face du problème de l’Abondance. »

Pour présenter ce problème, il a d’abord exposé d’une façon générale, mais concise, les problèmes de la situation économique ou autrement dit, ce qu’on appelle la crise ; puis passant aux revendications coloniales, il démontra clairement que même si satisfaction leur était donnée, les problèmes économiques ne s’en trouveraient nullement résolus et que de nouvelles revendications d’un autre ordre se trouveraient à nouveau présentées par ces mêmes pays, la solution du problème ne résidant que dans un changement complet de régime.

Continuant son exposé, Maillot en arriva à expliquer ce qu’il entend par régime d’économie distributive, expliquant comment une monnaie gagée sur la production permettrait enfin à chacun de vivre dans un régime d’abondance.

Devant son auditoire extrêmement attentif, il expliqua comment il entendait passer d’un régime dans un autre, en commençant par l’organisation de la retraite des Vieux, la création d’un office centralisateur des renseignements de la production et le mécanisme de la distribution. Il dit comment il concevait le service social et comment l’esprit de celui-ci différerait de l’esprit fonctionnariste du régime libéral.

Passant ensuite au contrôle des changes et à la nationalisation des moyens de production, il exposa qu’il ne s’agissait pas de changer les gérants, mais de réformes de structure profondes.

Son exposé terminé, la parole fut donnée à la contradiction. Seules des précisions furent demandées à notre camarade, lequel y répondit avec clarté.

Les thèmes des questions furent les thèmes habituels : menace des pays totalitaires et défense nationale, comparaison avec le régime socialiste de l’U.R.S.S. ; position de notre groupement en face des partis politiques, et on eut même le plaisir de voir Jean Maillot nommé provisoirement président du Conseil.

A tous, il sut démontrer que les questions posées trouvaient automatiquement leurs solutions dans le régime d’économie d’Abondance et la réunion prit fin devant un auditoire enchanté d’une telle conférence et heureux d’être documenté sur notre programme.

La section a enregistré quelques nouvelles adhésions et ce que nous pouvons regretter, c’est que de telles conférences ne soient pas faites dans chaque ville de France.

Incontestablement, si un effort pouvait être envisagé dans ce sens, nos idées iraient beaucoup plus vite et la solution serait bien plus proche.


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.