Collegium international : éthique, politique et scientifique

Publication : janvier 2004
Mise en ligne : 10 novembre 2006

Ce collegium d’hommes d’État et d’intellectuels, créé comme nous l’avons annoncé en mars 2002 (GR 1019, p.6) pour réfléchir aux transformations urgentes qu’imposent les désordres actuels dans le monde, vient de prendre position à l’occasion du Sommet mondial de la société de l’information.

De l’exposé de leurs réflexions, que nous a transmis Jacques Robin, cofondateur du collegium avec Stéphane Hessel, ressort d’abord la nécessité de prendre conscience que notre monde sort de l’ére énergétique, implantée depuis près de dix mille ans, et entre dans l’ère informationnelle. Car ceci bouleverse les modes de production des richesses matérielles ; il faut par conséquent remplacer l’économie de marché totalisante, qui s’étale aujourd’hui, par une économie “plurielle” structurant d’autres logiques, celle des biens publics, de l’économie sociale et solidaire et d’une économie de distribution à l’échelle planétaire.

Les questions liées à la communication soulèvent le problème des droits de propriété intellectuelle et celui de la capacité d’instaurer le partage et la coopération dans les nouveaux biens communs.

Citons :

« Nous coyons à l’absolue nécessité de produire un cadre général de pensée dans la perspective d’une écologie de l’esprit, d’éduquer une nouvelle génération à ce cadre dans les pratiques sociales, économiques, culturelles et de construire une nouvelle éthique.

En conclusion, nous attirons solennellement l’attention du Sommet sur la fausse route que prendra l’ère informationnelle si on ne lui donne pas comme assise la structuration d’une économie plurielle avec croissance des biens communs informationnels, sous-bassement indispensable à une véritable politique de civilisation tournée vers l’épanouissement humain. »


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.