Sommes-nous en liberté ?

par  J. PENNANEAC’H
Publication : septembre 1977
Mise en ligne : 18 avril 2008

NOUS sommes, paraît-il, dans un régime de liberté !.. tempéré cependant par les groupes de pression, par la fiscalité, par la dictature de l’administration, par les ponctions des établissements de crédit qui, par du néant, s’enrichissent aux dépens de la collectivité, grâce à l’ignorance des faits et à tous les scandales.
Nous ne sommes pas libres quand, sous prétexte d’emploi, on oblige les hommes à travailler dans des activités négatives ou nuisibles.

Nous ne somme pas libres quand les événements internationaux sont réglés par des gens qui ne demandent pas notre avis et qui décident malgré le désir de la grande majorité d’entre nous.
Nous ne sommes pas libres quand la logique ne joue plus.
Pour moi, l’essentiel est l’éducation, la connaissance, la production et la distribution. Plus le gâteau est grand, plus les parts sont fortes... à condition que la plus grosse part ne soit pas absorbée par une minorité comme c’est le cas à présent. Est-ce trop simple pour une société dite de haute civilisation  ?

Si les yeux pouvaient s’ouvrir ! Nous n’y arriverons pas par des manifestations qui freinent la production, écrasent l’usager et le consommateur. Mais plutôt en dénonçant sans relâche les boursicoteurs, les spéculateurs qui gravitent dans notre société, gouvernent nos gouvernements, même ceux qui sont dits démocratiques et libéraux.

L’apathie généralisée pour tout ce oui est « Economie » doit être remplacée par le désir de responsabilité, d’organisation rationnelle et par un sens social.
Bien des forteresses sont à raser, et elles sont bien gardées. Mais parce que nous avons raison, il faut chercher à les abattre.


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.