A qui la faute originelle ?

par  M. DUQUAY
Publication : novembre 1990
Mise en ligne : 19 décembre 2008

Historiquement, ce sont les
Anglais et les Français qui ont déstabilisé cette
région du globe. Les frontières du Proche-Orient découlent
des accords Sykes-Picot du 16 mai 1916, deux fonctionnaires de Grande-Bretagne
et de France qui ont dépecé l’Empire Ottoman, sans consulter
ni même informer les peuples arabes de la région. La Grande-Bretagne
s’attribuait la Mésopotamie avec Bagdad et Bassorah. La France
s’attribuait la côte Est de la Méditerranée de Tyr
à Adana, une partie de l’Anatolie, la Syrie intérieure
avec Alep et Damas jusqu’à Mossoul. On donnait au Tsar, Constantinople,
la côte du Bosphore, les Dardanelles, la mer de Marmara. En 1917,
l’URSS naissante a dénoncé les accords Sykes-Picot. En
1918, Clémenceau a cédé Mossoul à la GrandeBretagne
en échange des parts dans la Turkish Petroleum Company. Au traité
de San Remo en 1920, la France et la Grande-Bretagne ont officialisé
les accords Sykes-Picot en obtenant des protectorats (des "mandats")
sur les régions qu’elles s’étaient arbitrairement attribuées.
Le Koweit a été une principauté indépendante
de 1756 à 1899, date où il a été placé
sous protectorat britannique. Nombre de morceaux de l’Empire Ottoman
ont été distribués par Londres aux princes arabes
que le Laurence avait fait soulever contre les Turcs de 1914 à
1918. Ainsi la Jordanie a été donnée en 1921 au
prince Abdallah. Son frère, le roi Fayçal, chassé
du trône de Syrie par les Français, a reçu comme
lot de consolation, le trône d’Irak. Depuis 1917, la Grande-Bretagne
a aggravé le désordre en promettant aux Juifs de leur
donner un territoire arabe, la Palestine (déclaration Balfour).
Le général français Gouraud a créé
artificiellement entre 1920-1922, cinq Etats autonomes dans les territoires
que la France s’était attribués : le Grand Liban, l’Etat
d’Alep, l’Etat de Damas, l’Etat des Alaouites, l’Etat du Djebel Druze.
En 1925, les Etats de Damas et d’Alep s’unifient sous le nom de Syrie.
En 1936, le Djebel Druze et les Alaouites ont rejoint la Syrie qui est
devenue indépendante en 1944, profitant de la déconfiture
de la France. Le Liban, lui, était devenu indépendant
en 1943. Après affaiblissement de la Grande-Bretagne et de la
France, épuisées après la guerre de 39-45, les
Etats-Unis ont pris le relais pour coloniser ces Etats arabes. Avec
de telles entorses faites aux Droits des Peuples, il ne faut pas s’étonner
de la réaction des peuples arabes, franchement opposés
aux Etats-Unis, à la France, à la Grande-Bretagne, franchement
proirakiens.