Au fil des jours

par  J.-P. MON, M.-L. DUBOIN
Publication : novembre 2019
Mise en ligne : 27 février 2020

 De dette en dette

Emmanuel Macron était le rapporteur adjoint du rapport Attali, élaboré en 2008, appelant à des réformes pour diminuer la dette publique qui, à l’époque, s’élevait à 1.189 milliards d’euros. Cette dette a doublé  ! Elle atteint aujourd’hui la bagatelle de 2.375 milliards d’euros…

Ce même Emmanuel Macron a cru pouvoir désamorcer, l’an dernier, le mouvement des “gilets jaunes” en annonçant 17 milliards d’euros de mesures. Malheureusement pour lui, cela n’a pas suffi car le mouvement vient, à l’occasion de son premier anniversaire, de manifester qu’il n’a pas renoncé.

Et comme le rappelle Françoise Fressos dans sa chronique “Une dette chasse l’autre” du Monde (13/11) : la dette écologique est deve­nue le grand sujet d’angoisse : « elle appelle elle aussi de très profondes réformes, mais Emmanuel Macron est idéologiquement mal armé pour y répondre ».

 

Ce problème de dette d’état n’est pas propre à la France. Voici ce qu’écrit à ce propos Jean Gadrey dans son blog d’Alternatives économiques, en se référant à l’agence Reuters ( http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN17Y1DF-OFRBS ) :

« La Grèce est en faillite. L’Italie est en faillite. Le Portugal est en faillite. Chypre est en faillite. L’Espagne est en faillite.

La BCE a donc eu deux idées géniales (!)  :

1- Depuis 2015, la BCE a prêté à taux zéro des centaines de milliards d’euros aux banques privées européennes !

2- La BCE a racheté aux banques privées européennes des milliards d’obligations d’état pourries (obligations de l’état grec, obligations de l’Etat italien, obligations de l’Etat portugais, obligations de l’état chypriote, obligations de l’Etat espagnol ) !

• Total : les banques privées européennes ont reçu 1.500 milliards d’euros !

• Résultat de ces deux idées géniales : échec total. Les banques privées européennes ont investi ces 1.500 milliards d’euros en Allemagne (pour 60 % de la somme), en France (pour 20 %), aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Finlande  ! L’euro est un échec total. L’Union Européenne est un échec total. Cinq pays détiennent 90 % des liquidités injectées par la BCE » .

À quoi servent tous ces milliards ?

— Pas à ceux qui sont dans le besoin  : voici le témoignage de Chantal :

J’ai passé mon week-end avec les gilets jaunes. J’en ai rencontré des gens dans la mouïse  ! Je connais des personnes qui font les maraudes la nuit auprès des sdf ou des personnes vivant dans des voitures, des cabanes ou des abris de fortune ou très mal logées ou mal chauffées.

Surtout ne jetez pas trop ! Mes amis récupéreront surtout du linge et des couvertures, peut être des chaussures et des habits etc. Après le ou les vide-maison, on récupère ce qui peut etre utile pour ces gens si démunis  ! 612 personnes mortes dans la rue cette année  !!!!!!!

Crois moi, les pauvres n’ont pas le souci de savoir si les affaires sont vintages ou au goût du jour.

Hier, les gilets jaunes ont rencontré le se­cours populaire aux portes de magasins, eux aussi sont écoeurés qu’on ait besoin de soupes populaires dans un pays si riche ! Eux comme nous, demandons justice et partage et non pas la charité.

En réponse à cette demande de justice l’état réprime, gaze, mutile éborgne. On se scandalise pour une poubelle en feu, pour un magasin de luxe abîmé, ou pour des dégâts matériels. Mais les gens qui souffrent de privations, qui vivent des années en moins que les bien-aisés, les enfants mis sur la touche parce qu’ils ne sont pas héritiers, qu’ils ont des parents pauvres.... tout ça, ce sont des crimes de la société.

Enfin bref si vous pouvez être patients pour ne pas jeter trop vite, merci.

 Mécontentement partout

Tout va tellement bien que tout le monde est mécontent.

C’est au point que le gouvernement a de bonnes raisons de redouter que la journée d’action prévue le 5 décembre soit le début d’un conflit très dur, comme le mouvement qui a récemment mobilisé les personnels des hôpitaux publics le laisse présager.

En effet de plus en plus d’organisations syndicales se joignent à la grève dans les transports qui débutera à cette date et qui sera reconductible. Et pourtant, le gouvernement persiste dans un projet de réforme des retraites… Projet encore imprécis, mais les déclarations qui ont été faites le concernant semblent faire l’unanimité contre lui.

Les revendications des grévistes de tant de professions vont-elles converger avec les revendications des gilets jaunes ?


Brèves

12 avril 2019 - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.