Avancée dans les négociations pour le Traité sur les Sociétés Transnationales

Publication : décembre 2018
Mise en ligne : 16 mars 2018

Les grands médias sont très discrets à propos de la campagne mondiale qui est menée pour revendiquer la souveraineté des peuples, démanteler le pouvoir des sociétés transnationales (STN) et mettre fin à leur impunité. Elle regroupe pourtant 200 organisations de la société civile à travers le monde.

Le Centre Europe Tiers Monde (CETIM) est une de ces organisatons, et c’est par lui que nous avons appris que le groupe de travail intergouvernemental du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, chargé d’élaborer un traité contraignant sur les STN, est entré dans le vif des négociations au cours de sa dernière réunion qui a eu lieu à Genève, du 23 au 27 octobre dernier.

De tous les continents, 130 délégué-es y étaient venus faire entendre leurs revendications, se focalisant sur les obligations des STN et des États en matière de droits humains, notamment sur la responsabilité des STN aux plans administratif, civil et pénal. Les débats ont porté en particulier sur la question juridique, sur l’accès à la justice pour les victimes des STN, sur la coopération internationale et la mise en place d’une Cour internationale pour le respect des droits humains par les STN…

Malgré « les tentatives obsessionnelles d’obstruction de l’Union européenne », le processus est en marche : deux cents parlementaires, répartis dans 20 pays, se sont engagés à le soutenir, dans une déclaration faite à l’issu d’un Forum parlementaire. La présentation du projet de Traité est prévue en octobre prochain.

Le CETIM est cheville ouvrière dans la participation des représentant-e-s des mouvements sociaux et communautés affectés au Groupe de travail de l’ONU. La Grande Relève, qui a maintes fois déjà signalé son activité et ses publications, invite ses lecteurs à soutenir cette association dont voici les coordonnées :

CETIM
Rue Amat 6,
1202 Genève,
Suisse.

contact ( a ) cetim . ch
Tél. +41 (0)22 731 59 63
Fax +41 (0)22 731 91 52


Navigation

Articles de la rubrique