Au pied du Mont Lozère

par  M.-L. DUBOIN
Publication : juin 1977
Mise en ligne : 19 mars 2008

J ’AI eu récemment l’occasion de parcourir la Lozère. C’est une région magnifique, mais chaque jour plus délaissée. Les vieux y végètent et souffrent, attachés à leurs terres, que les enfants abandonnent pour aller s’entasser dans les villes.
Cet exode n’est pas seulement le résultat d’une publicité, ou d’une mode.
En parlant avec ces fils de paysans, on comprend qu’ils ne sont pas souvent partis de gaîté de coeur et pour la gloire. La plupart aiment leur pays plus que tout autre et rêvent d’y revenir. « Seulement, il faut vivre, disent-ils, et ici il n’y a plus de quoi nourrir une famille ».
C’est vrai. Il n’y a pas de raison pour que ceux qui sont nés dans ces villages arides et rudes ne puissent pas, comme les autres, voir évoluer avec le progrès technique, leurs conditions matérielles.
Mais le travail qu’ils trouvent en ville, s’ils en trouvent, les satisfait rarement. Et, s’il est mieux payé, il n’est pas toujours moins pénible que celui de la terre. Enfin, beaucoup de jeunes ont conscience d’avoir perdu une certaine « qualité de la vie  ».
Je ne puis m’empêcher d’imaginer ce qui se passerait si un revenu social leur était assuré. Beaucoup reviendraient très vite au village et y travailleraient sans renâcler, et intelligemment. « Ecologiquement ». Et tout le monde y aurait avantage !
Quel gâchis, ce capitalisme !


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.