Contre-pouvoir

Publication : avril 2003
Mise en ligne : 18 novembre 2006

La corruption, les malversations et les compromissions, dont l’actualité fournit tant d’exemples, font partie de la logique du système capitaliste, puisqu’il les rend profitables. Tout en les dénonçant, nous pensons donc que le vrai remède n’est pas de lutter contre de tels effets, mais bien de trouver le moyen de supprimer leur cause.

Sans avoir cette finalité en vue, il est des gens courageux qui prennent des risques pour dénoncer telle ou telle malversation ou tel manquement grave, et ces “lanceurs d’alerte” sont souvent menacés, alors que la démocratie voudrait au contraire qu’ils soient, au moins, écoutés. Une association, appelée “Agir et défendre les Hommes qui Osent Contester” (sigle ADHOC), propose pour cela la mise en place d’un Comité National de Soutien aux Lanceurs d’Alerte, parce qu’elle pense que seule une institution de cette ampleur pourra, face aux mafias qui soutiennent certaines “affaires”, faire le poids et prévaloir la défense de droits qui concernent tous les citoyens.

Si vous voulez donner votre accord à ce Comité, faites-le savoir à ADHOC, 21, rue Vaudin, 95450 La Villeneuve Saint Martin ou, sur internet, adhoc (à) mageos.com


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.