Est-ce un aveu ?

par  P. VINCENT
Mise en ligne : 14 janvier 2007

La photo ci-dessus est celle d’une publicité du Ministère de la Défense. Elle ornait les dessus de guéridons de nombreux bistrots dans Paris quand elle a été prise cet automne.

Le slogan qui l’accompagne est clair : « rares sont les entreprises où vos collègues ne perdent jamais une occasion de vous soutenir ». N’est-ce pas hélitreuiller un peu haut les vertus militaires et insinuer que le monde de l’entreprise ne serait, au contraire, qu’un affreux panier de crabes ?

Je m’étonne que le Medef de Laurence Parisot n’ait pas porté plainte pour diffamation.

Ayant vu apparaître cette pub il y a quelques mois autour des Universités, j’avais pensé que l’idée première était de récupérer ceux qui n’auraient pas pu s’y inscrire. Cela rappelle les sergents-recruteurs qui, sous l’Ancien Régime, racolaient dans les tavernes. Dans ce système plus moderne, l’Armée paie la pub, mais n’a plus besoin de payer les consommations !


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.