La fuite en avant

par  M. DIEUDONNÉ
Publication : juin 1977
Mise en ligne : 19 mars 2008

LA sidérurgie lorraine, surclassée par les installations de Dunkerque et d’ailleurs, n’est plus compétitive. Ses installations sont donc qualifiées de vétustes, 15 000 emplois vont être supprimés.
Raymond Barre : - Il faut installer de nouvelles entreprises en Lorraine.
- Pour créer quoi, Monsieur le Premier Ministre ?
- Pour créer de l’emploi...
Les nouvelles entreprises devront être rentables. On y fabriquera des marchandises qui sont déjà abondantes sur le marché, mais que l’on espère vendre en rendant les prix plus compétitifs, grâce à des installations modernes produisant plus avec moins de travail humain. Quelque part, des installations anciennes seront qualifiées de vétustes, comme présentement en Lorraine, des emplois seront supprimés ; il faudra en créer de nouveaux, et ainsi de suite, c’est le mouvement perpétuel, la fuite en avant, le chômage accru, des installations toujours plus modernes produisant de plus en plus avec de moins en moins d’emplois.
Où cette fuite aveugle nous conduit-elle ?
Il ne faudrait pas trop tarder à admettre que l’économie du gain est incompatible avec le travail mécanique et qu’il n’y a qu’une issue : la remplacer par l’économie du revenu social.


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.