Indécrottables

par  J.-P. MON
Publication : février 2003
Mise en ligne : 22 novembre 2006

Le rapport de l’OCDE du 5/12, « Contribution d’une retraite plus tardive à la croissance et à l’emploi », estime que les pays industrialisés doivent autoriser ceux qui le désirent à prendre leur retraite plus tardivement et supprimer les incitations à un départ anticipé. Le relèvement de l’âge de la retraite aurait le double avantage d’augmenter « le niveau de la production et par conséquent d’accroître les ressources disponibles pour la consommation » et d’atténuer « le fardeau du vieillissement » sur les budgets publics. Selon l’OCDE, les dispositifs de retraites anticipées mis en place ces dernières années dans un certain nombre de pays (dont la France) sont particulièrement « inadaptés et obsolètes ; ce sont des “distorsions” qui pénalisent d’autant plus l’économie que les travailleurs considérés comme âgés (au delà de 50 ou 55 ans) sont de plus en plus nombreux. C’est le programme déjà engagé par le gouvernement Raffarin, sous l’impulsion du Medef. Mais on peut se demander comment ces beaux esprits espèrent faire baisser le chômage, qui est leur objectif prioritaire, disent-ils, en faisant travailler plus de gens plus longtemps. À les lire on pourrait aussi croire que les rayons de nos marchés super, hyper et autres sont complètement vides et que la consommation est moribonde. Ou ils n’ont vraiment rien compris, ou ils se foutent de nous !


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.