L’abondance... quelle abondance ?

Publication : juillet 1982
Mise en ligne : 26 janvier 2009

Un grand quotidien allemand, le « Frankfürter Rundschau
 », écrit à propos de l’Europe verte
« Au cours d’une année, les contribuables de la C.E.E.
ont payé 250 millions de Marks pour faire détruire 1 million
de tonnes de fruits et de légumes, dans le but de maintenir
les prix (5% seulement ont été distribués gratuitement
à des oeuvres sociales).
Proportion des quantités subventionnées pour être
jetées à la décharge : 85 % des choux-fleurs, 78
 % des tomates, 77 % des mandarines, 63 % des oranges, 38% des pêches,
27 % des pommes. Intervention au cours des dix dernières années
 : 8 millions de tonnes, dont 5 millions de tonnes aux ordures. »
Ces destructions ne sont visibles que parce que les financiers ne sont
pas encore parvenus à régenter intégralement l’agriculture.
Alors que dans le secteur industriel, parfaitement malléable,
les mesures restrictives de production passent parfaitement inaperçues,
même de ceux qui en supportent les conséquences !