Lettre à l’hebdomadaire Marianne

par  J. LEBLAN
Mise en ligne : 31 août 2007

Ce juillet 2007, votre journal se lamente : « Gauche, le dégoût ». Mais cette gauche n’a-t-elle pas déjà été trahie en juin 1981 lorsqu’elle a eu un Président de la République “socialiste”, Mitterrand, disposant d’une majorité absolue à la Chambre ? Cela ne devait-il pas se traduire par l’instauration d’une société socialiste en rupture radicale avec le système marchand capitaliste ?

Une révolution économique s’imposait avec la création d’une monnaie socialiste gagée sur la production, distribuée en fonction de cette production et non selon le temps de travail global de l’ensemble des consommateurs.

Cette séparation entre quantité de monnaie diffusée aux consommateurs et la durée globale de travail est la base d’une économie socialiste adaptée à la grande révolution industrielle du machinisme et de la robotique, comme l’a montré un véritable socialiste, Jacques Duboin.

Produire utile pour consommer et non consommer pour faire produire.

Aujourd’hui, au 21è siècle, la suppression d’une économie marchande axée sur la surconsommation de n’importe quoi (la “croissance”) est devenue une condition primordiale à l’existence d’une planète restant vivable, nécessaire à la survie de l’humanité et de la vie en général.

“ Socialisme” ??? … Comme l’a écrit Jean Rostand : « On peut s’entendre avec ceux qui ne parlent pas le même langue, mais non pas avec ceux pour qui les mêmes mots n’ont pas le même sens ».


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.