Bilan sur le forum des parlementaires

par  G. BERTRAND
Publication : mars 2002
Mise en ligne : 27 janvier 2007

Au sein même du Forum social mondial de Porto Alegre s’était constitué l’an dernier un Forum des parlementaires. Dans sa déclaration finale publiée dans la GR N°1008, il affirmait :« Il est de notre rôle de parlementaires de soutenir l’action des syndicats et associations à finalité sociale, démocratique ou environnementale qui s’engagent ensemble dans la mise en oeuvre d’alternatives à l’ordre néolibéral » et, à cette fin, il s’engageait à constituer un réseau international de parlementaires décidés à réfléchir ensemble aux solutions alternatives. Ce forum s’est réuni une seconde fois au Forum social de Porto Alegre et les parlementaires ont fait le bilan de leur rencontre, que Guillaume Bertrand rapporte ici :

Le Forum des parlementaires réuni à l’occasion du Forum Social Mondial (FSM) faisait, le 3 février, le bilan de leur rencontre achevée la veille. Plus de 800 parlementaires issus de 40 pays avaient fait le déplacement à Porto Alegre dont 15 du Brésil, 78 d’Italie, 77 de France, 70 d’Argentine, 31 de Belgique... un représentant pour Bruneï, Chine, Philippines, Maroc. A l’occasion de ce Forum, plusieurs résolutions ont été adoptées concernant les thématiques de base que l’on retrouve dans le FSM : l’instauration de moyens de contrôle des flux financiers, l’annulation de la dette des pays les plus pauvres, l’étude sur le rééchelonnement de la réduction de la dette pour les autres pays du Tiers- Monde ou encore la non marchandisation du vivant...

D’autres motions s’intéressent au nouveau contexte géopolitique sur le plan international : la motion concernant les évènements du 11 septembre rejette toute forme de terrorisme comme il dénonce clairement la politique de Bush : "on ne peut prétendre réduire le terrorisme tout en violant le droit international... cette politique ne peut que renforcer le racisme et le terrorisme". De même le Forum des Parlementaires a clairement dénoncé les déclarations du secrétaire d’Etat américain Colin Powel qui au cours de ces derniers jours a indiqué que des pays tels que l’Irak, l’Iran... pourraient constituer des prochains objectifs d’attaque. L’autre but de la rencontre était de constituer un réseau mondial des parlementaires. Il est vrai que des régions du monde tel que les Etats-Unis, l’Asie ou l’Afrique ne sont pas encore très représentées, même si des progrès notables sont à constater depuis l’an dernier en termes de mobilisation des parlementaires à l’échelle mondiale. Ils se sont donné comme objectif pour ce réseau d’être un outil de pression efficace pour agir sur les gouvernements et les institutions internationales dans le sens des thématiques portées par la société civile.

La nécessité de maintenir le Forum des Parlementaires en même temps que le FSM a été réaffirmée dans le but de créer un lien plus étroit entre la société et les politiques. Il ne reste plus qu’à espérer que ce travail amorcé se traduise par des améliorations substantielles sur le plan de la démocratie et de l’accès aux droits.


Brèves

12 avril - Les Affranchis de l’an 2000

Fichiers ePub et PDF du livre Les Affranchis de l’an 2000 de Marie-Louise DUBOIN.